Netflix part en opération séduction avec "Sexy Beasts", son étrange quête de l’amour costumée

Delphine DE FREITAS
Publié le 25 juin 2021 à 18h12
JT Perso

Source : Sujet Digital LCI

L'essentiel

WTF – La plateforme a lancé cette semaine la bande-annonce de sa prochaine émission de dating dont le concept est assez simple. Chaque prétendant sera grimé en bête velue ou aquatique pour se concentrer sur la personnalité de l’autre. Vous avez dit étrange ?

Certains en parlent comme d’un Mask Singer des rencontres amoureuses. Suffisant pour donner une idée de l’expérience étrange que Netflix va proposer à 48 célibataires. Après le succès de Love is blind au printemps dernier – émission dans laquelle les prétendants apprenaient à se connaître sans jamais se voir, la plateforme poursuit sa quête de l’âme sœur véritable en camouflant totalement l’apparence de ses participants. "Sexy Beasts (Bêtes sexy en VF, ndlr) est l’émission de dating qui supprime totalement le physique de l’équation en utilisant des prothèses de pointe fantastiques" qui transformeront les futurs tourtereaux en bêtes sauvages.

Les masques tomberont dès le 21 juillet

Un concept aussi singulier ne pouvait venir que d’Angleterre, où il a vu le jour sur BBC 3 en 2014. À l’époque, The Independent le qualifie de "cinglé". Et à voir la première bande-annonce de l’adaptation signée Netflix, on ne voit pas comment ne pas acquiescer. L’aperçu d’une minute trente s’ouvre sur un panda en doudoune expliquant à un buffle vouloir "se marier et avoir des bébés avant d’avoir 26 ans". Avant de lui demander s’il a une couverture santé… Une panthère part fusil sous le bras avec un castor, un singe embrasse un petit diable, un insecte joue au bowling avec un requin. Tout en martelant que "la personnalité pour lui, c’est essentiel".

Car c’est bien ce qu’essaie de démonter Netflix dans ce programme diffusé à l’heure où l’apparence n’a jamais été autant scrutée à cause des réseaux sociaux. Sauf que dans sa tentative de redonner ses lettres de noblesse à la beauté intérieure, la plateforme semble avoir misé sur un casting typique des émissions de téléréalités. À savoir des jeunes gens beaux et ultra-lookés – en tout cas pour ceux qui apparaissent à visage découvert dans les premières images. Chacun des douze épisodes verra un célibataire masqué partir à la rencontre de trois coups de cœur potentiels. Il ne découvrira l’autre qu’une fois son choix final fait. L’émission dépassera-t-elle la vision hétéronormée qui régit ce type de programmes depuis des années ? La bande-annonce ne le dit pas. Les masques tomberont dès le 21 juillet avec la mise en ligne des six premiers épisodes. La suite arrivera un peu plus tard avant une deuxième saison qui, d'après CNN, a d’ores et déjà été commandée. 


Tout
TF1 Info