"Squid Game", la nouvelle série phénomène

Révélé à 77 ans par "Squid Game", l'acteur O Yeong-su écrit l’histoire aux Golden Globes

Jérôme Vermelin
Publié le 10 janvier 2022 à 14h47
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

TOUCHANT – C’est l’une des jolies surprises de la 79e cérémonie des Golden Globes. Le comédien O Yeong-su, qui incarne l’un des personnages clés de la série phénomène "Squid Game", est devenu à 77 ans le premier Sud-coréen récompensé par la cérémonie.

Les accros du cinéma sud-coréen se rappellent qu’il jouait un moine bouddhiste dans Printemps, été, automne, hiver et… printemps, le classique de Kim Ki-Duk au début des années 2000. Deux décennies plus tard, le comédien de théâtre O Yeong-su vient d’acquérir, à 77 ans, une notoriété planétaire grâce à Squid Game, la série de son compatriote Hwang Dong-hyeok, un véritable phénomène de société qui a battu des records de visionnage sur Netflix. 

Dans cette fiction aussi violente que satirique, il incarne le candidat n°001, le plus vieux participant des jeux de massacre auxquels se livrent d'ordinaires citoyens, endettés jusqu’au cou. Pour sa performance pleine de malice, il a remporté dimanche le Golden Globe du meilleur second rôle dans une série dramatique. C'est une première pour un comédien sud-coréen même s'il n'a pas participé à la cérémonie qui s'est tenue ce dimanche à Los Angeles sans public, ni caméras, à cause du Covid et des scandales qui pèsent sur les organisateurs.

"Je n'ai pas de grandes ambitions. Grandes ou petites, j'ai reçu beaucoup de choses au cours de ma vie. Maintenant, je veux laisser derrière moi ces choses que j'ai reçues", expliquait O Yeong-su en octobre dernier au Daily Mail. "Pour l'expliquer simplement, disons que vous allez sur une montagne et que vous voyez une fleur. Quand on est jeune, on cueille la fleur et on la prend pour soi. Mais quand on atteint mon âge, on la laisse là, telle quelle, et on revient la voir plus tard."

Lire aussi

Face à ce succès aussi tardif qu’inattendu, le comédien ne s’emballe pas, même s’il explique avoir été contraint de demander l’aide de sa fille pour répondre à toutes les sollicitations. Le Golden Globe lui ouvrira-t-il les portes d’Hollywood ? Pas tout de suite en tout cas puisqu’il il interprète Sigmund Freud dans une pièce de l’auteur américain Mark Saint-Germain dont la première a eu lieu le 7 janvier dernier à Séoul.


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info