Son nom est Blanc, Benoit Blanc : Daniel Craig s'amuse comme un petit fou dans le réjouissant "Glass Onion"

Publié le 22 décembre 2022 à 20h01, mis à jour le 27 décembre 2022 à 12h50

Source : Sujet TF1 Info

Après "À couteaux tirés", Daniel Craig retrouve le personnage du détective Benoit Blanc dans "Glass Onion", disponible ce vendredi sur Netflix.
Dans ce thriller comique de haute précision, le réalisateur Rian Johnson rend une nouvelle fois hommage à Agatha Christie.
Si l’ex-agent 007 s’en donne à cœur joie en cassant son image, le film séduit aussi grâce à ses références grinçantes à l’actualité.

Souvenez-vous l’hiver dernier. Avec Don’t look up, Netflix s’offrait un casting de rêve pour dénoncer, entre humour et effroi, notre aveuglement collectif face aux dangers qui menacent la planète. Disponible ce vendredi sur la plateforme, Glass Onion n’a pas tout à fait la même ambition. Mais c’est un divertissement haut de gamme dont la figure centrale ressemble à s’y méprendre à un personnage au cœur de l’actualité. Miles Bron, c’est son nom, est un milliardaire excentrique, féru de nouvelles technologies, qui convoque ses meilleurs amis dans sa splendide maison d’architecte, située sur une île au large de la Grèce, afin de participer à une "murder party". Il se croit le roi du monde ? Mais derrière les sourires de façade, tout le monde le déteste.

Sur sa "guest-list", il y a Claire Debella (Kathryn Hahn), une gouverneure libérale en pleine campagne électorale. Lionel Toussaint (Leslie Odom Jr), un génie de la science aux ordres du maître des lieux. Duke Cody (Dave Bautista), un Youtubeur défenseur du port d’armes et fou amoureux de la bimbo Whiskey (Madelyn Cline). Birdie Jay (Kate Hudson), une ex-mannequin qui désespère Peg (Jessica Henwick), son assistante dévouée, à force de dérapages sur Twitter. Andi (Janelle Monae), l’ex-associée de Miles, en colère contre à peu près tous les convives. Et enfin Benoit Blanc, un détective que le grand public avait découvert en 2019 sous les traits de Daniel Craig dans l'excellent À couteaux tirés.

Après le succès planétaire du premier film au box-office, le réalisateur Rian Johnson s’est laissé convaincre de réaliser deux nouvelles enquêtes de son héros pour la plateforme, moyennant un chèque astronomique de 450 millions de dollars. Son interprète principal en a lui empoché près du quart, devenant au passage l’acteur le mieux payé au monde, pour renouer avec cet anti-héros à des années-lumière de l’espion préféré de sa Majesté. Le jeu en valait-il la chandelle ? Si vous avez aimé le premier film, soyez rassurés : Glass Onion en reprend les bases, sinon la structure au millimètre. Une mort inattendue, des coupables potentiels qu’on suspecte à tour de rôle et des "twists" scénaristiques à gogo...

Grand amateur de roman noir, Rian Johnson avait débuté sa carrière en 2005 avec Brick, un hommage astucieux à Raymond Chandler. Comme A couteaux tirés, sa vraie-fausse suite puise son inspiration chez Agatha Christie en y injectant une bonne dose de références contemporaines. Ce qui nous ramène à notre point initial. Derrière l’insupportable Miles Bron, persuadé de tirer les ficelles grâce à sa fortune cosmique, comment ne pas lire une charge acerbe et hilarante contre un certain Elon Musk ? Autour de lui, tous les protagonistes symbolisent, à leur manière, les maux de notre époque : la corruption des élites, la tyrannie des réseaux sociaux ou encore le détournement de la science à des fins commerciales…

S’il faut être bien concentré pour ne pas manquer une miette des indices disséminés ça et là par Rian Johnson - sans parler des fausses pistes - Glass Onion se regarde aussi comme un délicieux jeu de massacre pas si éloigné, dans l’esprit, du redoutable Sans filtre, la Palme d’or de Ruben Östlund. Tous les acteurs à l’écran s’amusent autant que nous, mais c’est bien évidemment Daniel Craig qui sort du lot. Après avoir tout mis en œuvre pour "déconstruire" 007, le Britannique fait définitivement valser son image d’icône macho en nous dévoilant l’intimité de Benoit Blanc le temps d’une scène qui va faire beaucoup, mais alors beaucoup parler au cours des prochaines heures et des prochains jours. Vous n’êtes pas prêts.

 

>> Glass Onion de Rian Johnson. Avec Daniel Craig, Janelle Monae, Edward Norton. 2h19. Disponible vendredi sur Netflix


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info