Noël Le Graët regrette l’hymne des Bleus par Youssoupha : "Nous n’aurions pas dû le faire"

CQ
Publié le 27 mai 2021 à 9h29
JT Perso

Source : TF1 Info

POLÉMIQUE - Pourtant défendu par Roxana Maracineanu ou Michel Platini, le choix de la chanson "Ecris mon nom en Bleu" du rappeur Youssoupha pour accompagner la divulgation de la liste des Bleus n'est pas soutenu par le patron de la fédération Noël Le Graët. "Ce n'est pas l'hymne des Bleus", explique-t-il

C’est un titre qui devait simplement accompagner la liste officielle des 26 joueurs sélectionnés pour l’Euro, comme il y en a eu tant d’autres avant lui. Critiquée vertement par le RN, défendue par la ministre des sports, "Ecris mon nom en Bleu", la chanson du rappeur Youssoupha, n'a finalement pas l'assentiment de la Fédération française de football. 

 Dans les colonnes du Parisien, Noël le Graët, son président, estime même qu'un tel choix n’aurait pas dû être fait. 

"Nos jeunes salariés du service commercial ont eu l'idée"

Disant regretter le morceau, qui "n’est pas l’hymne des Bleus" et qui "ne figure pas sur le site de la Fédération", le dirigeant s’en explique : "Ce sont nos jeunes salariés du service commercial qui ont eu cette idée pour accompagner le dévoilement de la liste des 26 Bleus, explique le président de la FFF. Personnellement, je l’ai découvert. Certains aiment le rap, d’autres moins. Youssoupha est un bon rappeur qui, comme d’autres, a pu avoir des paroles déplacées. Je crois que nous n’aurions pas dû le faire et laisser la liste être divulguée comme d’habitude, sans communication". 

Depuis la parution mercredi 19 mai de l’hymne "Écris mon nom en Bleu" composé et interprété par le rappeur Youssoupha, les réactions s'enchainent, alimentée par une polémique lancée par le RN. Dès le lendemain de la publication de la chanson sur le compte Twitter des Bleus, Jordan Bardella, candidat RN en Ile-de-France aux régionales, avait considéré sur France Info que choisir cet artiste était "céder à une partie racaille de la France", en référence aux propos de Karim Benzema dans la presse espagnole au sujet de l’entraineur Didier Deschamps. Pour s’en être pris directement à Marine Le Pen ou bien au polémiste Eric Zemmour dans ses textes, Youssoupha s’est trouvé logiquement dans le viseur du RN. "Ça me choque qu'on choisisse quelqu'un comme cela pour représenter la France à l'Euro", s'est indigné le responsable politique.

Lire aussi

Face aux critiques du RN, la chanson a trouvé des soutiens auprès de la ministre des sports ou même de Michel Platini. Ainsi Roxana Maracineanu a défendu le rappeur, "populaire" et "engagé contre le racisme", "qui parle aux jeunes". Puis sur LCI, Michel Platini, ancien patron de l’UEFA (Union des associations européennes de football) est allé dans le sens que la ministre, ne voyant "pas le problème" et estimant que "ce chapitre (…) n’aurait même pas dû exister".  


CQ

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info