Will Smith a giflé Chris Rock lors de la cérémonie des Oscars qui se déroulait ce dimanche 27 mars.
L'Académie des Oscars a annoncé qu’elle ouvrait une enquête.

L'Académie des Oscars a annoncé dans un communiqué transmis à l’AFP, ce lundi 28 mars, qu’elle condamnait et ouvrait une enquête après l'action de Will Smith giflant Chris Rock lors de la cérémonie. L’humoriste avait fait une blague sur le crâne rasé de Jada Pinkett Smith, la femme de l’acteur, qui souffre d’alopécie. "Ne prononce plus le nom de ma femme avec ta putain de bouche",  lui avait hurlé Will Smith après s’être rassis à sa place.

L'Académie condamne les actions de M. Smith lors du show de la nuit dernière.
Académie des Oscars

"L'Académie condamne les actions de M. Smith lors du show de la nuit dernière. Nous avons officiellement entamé une enquête sur cet incident", a déclaré l'Académie au lendemain de la cérémonie.

Que risque l'acteur ? Certains ont appelé l'Académie des Oscars à lui retirer sa récompense mais l'actrice Whoopi Goldberg, l'une des administratrices de l'Académie, a estimé que cela ne serait pas le cas. "Il y aura des conséquences, j'en suis sûre, mais je ne pense pas que c'est ce qu'ils vont faire, surtout parce que Chris" Rock a dit qu'il ne porterait pas plainte, a-t-elle dit à la télévision. 

Sur le plan pénal non plus, aucune poursuite ne paraît possible à ce stade faute de plainte de Chris Rock, avait indiqué la police de Los Angeles dimanche soir. Will Smith s'exposerait donc seulement à des sanctions disciplinaires, qui peuvent aller selon le code de conduite de l'Académie de la simple réprimande à l'expulsion.

Will Smith a présenté ses excuses, dimanche 27 mars, à l'Académie des Oscars en affirmant, en larmes, que "l'amour vous fait faire des choses folles", tout en condamnant les "gens qui vous manquent de respect". Pour l’instant, Chris Rock a décidé de ne pas porter plainte, mais la police de Los Angeles a déclaré qu’elle était "disponible pour remplir un rapport d’enquête".


J.M avec AFP

Tout
TF1 Info