La plus jeune lauréate du prix Nobel de la paix a assisté mardi au déjeuner des nommés aux Oscars.
Elle était venue défendre "Stranger at the gate", un court-métrage documentaire dont elle est productrice exécutive.
L’occasion de prendre quelques photos avec les plus grandes stars de Hollywood, aussi impressionnées qu’elle.

C’est le visage de la résistance à l’extrémisme religieux. À tout juste un mois de la 95ᵉ cérémonie des Oscars, la Prix Nobel de la paix pakistanaise Malala Yousafzai était l’invitée d’honneur du traditionnel déjeuner des nommés, qui se tenait ce lundi au Beverly Hilton, le célèbre palace de Beverly Hills. L’occasion de poser avec tout le gratin hollywoodien, à commencer par Tom Cruise, la star de Top Gun : Maverick, visiblement ravi de cette rencontre inattendue…

Malala et Tom Cruise, mardi au Beverly Hilton. Qui est la plus grande stars des deux ?
Malala et Tom Cruise, mardi au Beverly Hilton. Qui est la plus grande stars des deux ? - AFP
AFP

Sa présence, la jeune femme la doit à son rôle de productrice exécutive sur Stranger at the gate, nommé à l’Oscar du meilleur court-métrage. Ce film de Joshua Seftel raconte l’histoire vraie de Richard McKinney, un vétéran de l’armée américaine atteint de stress post-traumatique à son retour d’Afghanistan en 2006. Alors qu’il planifiait un attentat contre la mosquée de sa petite ville de l’Indiana, sa rencontre avec la famille de Bibi Baharami, une réfugiée afghane, a bouleversé ses noirs desseins et son existence toute entière.

Pour le découvrir, c’est par ici…

C’est en tout début d’année que Malala a accepté de devenir productrice exécutive et ambassadrice de Stranger at the gate, après en avoir découvert une copie qu’on lui avait envoyée. "Ce film raconte une puissante histoire vraie de pardon et de rédemption", expliquait-elle dans un communiqué. "J’espère qu’il permettra à chaque spectateur de questionner ses préjugés et de faire preuve de compassion envers les autres".

Un message de tolérance qui résume bien l’incroyable parcours de cette jeune femme entrée dans l’Histoire à l’adolescence. Elle n’avait en effet que 15 ans lorsque des fondamentalistes pakistanais ont fait irruption dans le car qui la ramenait de l’école et lui ont tiré une balle dans la tête, le 9 octobre 2012. Son crime ? Avoir osé faire campagne en faveur de la scolarisation des filles dans la vallée de Swat, au nord-ouest du pays.

Soignée en urgence en Grande-Bretagne, Malala est devenue un symbole mondial de résistance à l'extrémisme religieux et la porte-voix des filles privées d'instruction. En 2013, elle est devenue la plus jeune prix Nobel de la Paix de l'histoire. Diplômée d’Oxford en 2020, elle s’est mariée l’année suivante avec Asser Malik, un responsable de la fédération pakistanaise de cricket. Aujourd'hui âgée de 25 ans, elle œuvre sans relâche pour l'accès des jeunes femmes à l'éducation.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info