Peter Dinklage tacle le remake de "Blanche-Neige" et dénonce une vision "arriérée" du nanisme

Delphine DE FREITAS
Publié le 26 janvier 2022 à 14h45
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Interrogé dans un podcast, l’acteur américain s’est vivement exprimé sur la prochaine adaptation du conte de fées.
Il a pointé "l’hypocrisie" du studio qui s’est félicité d’avoir recruté une actrice d'origine colombienne pour le rôle principal tout en adaptant une histoire "arriérée".
Disney a réagi dans un communiqué.

C’est l’un des projets majeurs de Disney. Blanche-Neige reviendra très prochainement au cinéma avec Gal Gadot dans le costume de la reine maléfique et Rachel Zegler, la révélation de West Side Story, dans celui de l’héroïne aux cheveux d’ébène. 

Un casting salué par la profession car la jeune actrice de 20 ans est née d'une mère colombienne, ouvrant la voie à plus de diversité à l’écran dans les productions Disney. Mais pour Peter Dinklage, ce film illustre parfaitement "l’hypocrisie" qui régit Hollywood.

Interrogé dans le podcast WTF cette semaine, la star de Game of Thrones s’est emportée contre l’idée même de remettre au goût du jour ce conte en particulier. "Je ne veux vraiment offenser personne mais j’ai été un peu décontenancé qu’on soit très fier d’engager une actrice latina pour jouer Blanche-Neige. Mais vous racontez toujours l’histoire de Blanche-Neige et les sept nains. Prenez du recul et regardez ce que vous faites. Ça n’a aucun sens pour moi", a-t-il lâché.

N’ai-je rien fait pour faire avancer la cause ? Il faut croire que ma voix ne porte pas assez

Peter Dinklage

"Dans un sens, vous êtes progressistes. Mais vous racontez toujours cette putain d’histoire arriérée à propos de sept nains qui vivent dans une cave ensemble. Qu’est-ce que vous faites putain ? N’ai-je rien fait pour faire avancer la cause ? Il faut croire que ma voix ne porte pas assez", regrette Peter Dinklage, atteint lui aussi de nanisme. "Je n’ai qu’amour et respect pour l’actrice et tous ceux qui pensent bien faire. Mais je me demande juste : ‘qu’est-ce que vous faites ?’", ajoute celui qui sera Cyrano au cinéma le 30 mars.

Très peu d’informations ont filtré sur cette nouvelle version de Blanche-Neige. Disney a officialisé le recrutement de l’acteur Andrew Burnap pour son rôle principal masculin. Mais pas celui du prince charmant, qui pourrait même ne pas figurer au générique. Le doute plane également sur la présence des sept nains. 

"Pour éviter de renforcer les stéréotypes du film d’animation d’origine, nous prenons une différente approche avec ces sept personnages et nous avons consulté des membres de la communauté naine. Nous avons hâte d’en dire plus quand le film entrera en production après une longue période de développement", a fini par réagir Disney dans un communiqué au Hollywood Reporter. Le film de Marc Webb (500 jours ensemble, The Amazing Spider-Man) prendra-t-il des risques avec le matériel d’origine ? Peter Dinklage n’est pas contre "un twist dégénéré, cool ou progressiste". Réponse en 2023 dans les salles.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info