PODCAST - Barbara Bui, créatrice de mode : "Nos vêtements donnent confiance aux personnes qui les portent"

Publié le 11 décembre 2023 à 12h08, mis à jour le 12 janvier 2024 à 14h02
PODCAST - Barbara Bui, créatrice de mode : "Nos vêtements donnent confiance aux personnes qui les portent"
Source : DR
Sponsorisé par

Elle habille chanteuses, danseuses, comédiennes ou scientifiques… Barbara Bui façonne des vêtements dans l’air du temps.
Elle travaille des matières durables pour faire ressortir la force intérieure des femmes.
Elle expose sa démarche dans le podcast Expertes à la Une.

Pourquoi les êtres humains s’habillent-ils ? Pour cacher leur intimité, se protéger du froid l’hiver et du dangereux soleil l’été, sans aucun doute. Mais pas seulement : les vêtements montrent une partie de notre identité et mettent en valeur notre personnalité. Barbara Bui, créatrice de mode, en fait son leitmotiv depuis la création de la marque qui porte son nom en 1987. "Nous parlons des vêtements comme de simples accessoires modifiant un aspect extérieur. Or, je considère davantage qu’il s’agit d’une manière d’être ou d’une façon de vivre", décrypte la Parisienne au micro de Christelle Chiroux, dans le podcast Expertes à la Une, à écouter ci-dessus.

Franco-vietnamienne, la styliste passe une partie de son enfance en Bretagne. Inspirée, créative, elle ne trouve pas immédiatement les moyens d’exprimer ce qu’elle désire transmettre : "Je dessinais les paysages de la région. J’aimais beaucoup leur force romantique. Adolescente, je ne savais pas comment formuler ce désir de création, ça me paraissait encombrant." Elle se rend compte que tous les vêtements qu’elle achète ne lui ressemblent pas et ne lui plaisent pas. "Je me suis dit qu’il fallait que j’en fasse moi-même. La mode devient progressivement mon moyen d’expression." À Paris, elle rencontre Yves Saint Laurent : "Je commence tout juste dans le métier et j’assiste à une exposition sur lui qui m’a complètement éblouie. Il m’a donné l’envie et le courage de faire ce métier", se réjouit la styliste.

Rapidement, elle ouvre une boutique aux halles à Paris. "J’allais et je venais entre l’atelier au sous-sol et le point de vente. Des journaux de mode sont venus nous voir et j’ai vite habillé Alain Bashung", se remémore la créatrice.

"Les vêtements donnent de la force"

Barbara Bui entend faire de ses vêtements des outils qui ont du sens et qui permettent aux mannequins ou aux artistes de s’exprimer : "Les femmes que j’habille me disent que leurs vêtements leur donnent de la force et confiance en elles. Elles ne se sentent pas déguisées, elles ont de l’allure." Aujourd’hui, la mode recèle une grande diversité de coupes, de couleurs, de dessins. De quoi ravir la styliste : "Les créateurs expriment des points de vue très différents les uns des autres. Les clients peuvent davantage trouver ce qui leur correspond. Mais ça les oblige à se connaître pour choisir ce qu’ils préfèrent."

Très influencée par la mode des années 1970, Barbara Bui se souvient avec délice du côté libertaire des personnalités de l’époque : "La manière dont Romy Schneider portait ses vêtements faisait d’elle une femme complètement habitée. Ils devenaient une incarnation d'elle-même. C'est l'exemple typique d'une personnalité tellement forte qu’elle imprègne tous les vêtements qu'elle met."

Dans ses trois boutiques parisiennes, Barbara Bui s’attache à développer une consommation responsable et raisonnable. "Je produis une mode faite pour durer. J’ai des clients qui portent des vêtements que j’ai dessinés depuis 20 ans. J’utilise des matières qui ne se démodent pas, qualitatifs et qui durent." Elle critique le "gâchis consumériste" et regrette le manque de soin porté à nos objets en général : "Il vaut mieux s’acheter une pièce qui dure 10 ans que d'acheter vingt autres pièces jetées au bout d'une saison. À l’époque, nos parents achetaient des meubles pour toute leur vie, ils entretenaient leurs chaussures en les cirant. Aujourd’hui, nous constatons les dégâts du consumérisme à grande échelle."

Julia Roberts ou Brigitte Macron lui font confiance. Pour Barbara Bui, c’est une fierté : "Je pense à elles quand je produis mes collections. Je me dis que telle couleur ou coupe leur irait très bien. C’est moteur pour moi." Particularité de la styliste, elle refuse désormais de défiler. "C’est compliqué à monter. Ça nous demande plus de moyens qu’on en a. Je me suis dit que j’allais chercher d’autres moyens de montrer mon travail. À travers des photographies, des vidéos, des films en mouvement, je donne une approche plus intimiste, plus proche du vêtement, du mannequin et de la personne. Je montre davantage le sens du vêtement", conclut-elle.


Geoffrey LOPES

Tout
TF1 Info