#FreeBritney : Britney Spears enfin libérée de sa tutelle

Britney Spears menace de traîner sa sœur en justice

Delphine DE FREITAS
Publié le 19 janvier 2022 à 12h37
JT Perso

Source : JT 20h WE

AFFAIRE DE FAMILLE – Après s’être exprimée sur les réseaux sociaux, la chanteuse a fait entrer son avocat dans le bras de fer qui l'oppose à sa cadette. Elle envisage de porter plainte si Jamie Lynn Spears, qui sort un livre confession, continue à "l’exploiter pour des gains financiers".

Elle martèle depuis des mois qu’elle "aimerait poursuivre sa famille en justice ". Et si la première plainte était bientôt ? Britney Spears a envoyé une mise en demeure à sa sœur qui multiplie les apparitions médiatiques pour évoquer son autobiographie. La chanteuse lui "demande d’arrêter de parler d’elle de manière peu flatteuse pendant sa campagne promotionnelle". "Si vous échouez à le faire ou si vous la diffamez, Britney sera contrainte d’envisager et de prendre toute action légale appropriée", souligne l’avocat de la pop star dans une lettre envoyée lundi à Jamie Lynn Spears.

Reproduit par Page Six et TMZ, le courrier signé Mathew Rosengart s’adresse directement à la jeune femme de 30 ans. Il explique avoir hésité à lui écrire "parce que la dernière chose que veut Britney, c’est apporter encore plus d’attention à votre livre inopportun et à ses déclarations trompeuses et scandaleuses à propos d’elle". "Même si Britney n’a pas lu votre livre et n’a pas l’intention de le faire, elle et des millions de ses fans ont été choqués de voir la manière dont vous l’avez exploitée pour des gains financiers. Elle ne le tolèrera pas, et ne devrait pas avoir à le faire", insiste le texte.

La semaine dernière, Jamie Lynn Spears est apparue en larmes à la télévision américaine pour tenter de recoller les morceaux avec son aînée. Elle lui a clamé son amour, a raconté qu’elle avait tenté de l’aider à quitter sa tutelle. Une déclaration qui n’a pas émue Britney Spears, loin de là. L’interprète de "…Baby One More Time" ne s’est pas privée de rappeler qu’elle avait ouvert la voie du succès à sa sœur. "Elle n’a jamais eu à travailler pour rien. Tout lui a été offert !", s’est-elle notamment emportée.

LCI PLAY - "Je ne suis l'esclave de personne" : Britney Spears se rebelle au tribunalSource : Sujet TF1 Info
JT Perso

L’argument est repris par son avocat dans sa missive très officielle. "Britney était le gagne-pain de la famille et elle vous a aussi soutenue. Ce n’est pas bien de propager publiquement des griefs faux ou fantastiques, en particulier quand c’est dans le but de vendre des livres. C’est aussi potentiellement illégal et diffamatoire" souligne Mathew Rosengart, invitant les représentants légaux de Jamie Lynn à "le contacter en cas de questions".

Et le bras de fer judiciaire avec son père Jamie continue...

L’avocat de Britney Spears a rendez-vous ce mercredi au tribunal avec l’équipe représentant Jamie, le père de la chanteuse. Ce dernier souhaite que sa fille continue à payer ses frais de justice malgré la fin de la tutelle. TMZ promet "des feux d’artifice" lors de l’audience, rapportant que le patriarche du clan Spears et ses avocats auraient déjà coûté 36 millions à la pop star. L’ambiance était déjà explosive sur les réseaux sociaux.

Alors qu’elle avait promis qu’on ne l’y verrait plus pendant un moment, Britney Spears a fait un retour fracassant sur Instagram. Elle se souvient de son retour chez elle après sa rupture ultra médiatique avec Justin Timberlake. "J’étais un fantôme là-bas", dit-elle, regrettant de n’avoir eu aucun soutien de sa mère et de sa sœur, âgée de 12 ans. "Je suis désolée Jamie Lynn, je n’étais pas assez forte pour faire ce qui aurait dû être fait… Vous foutre une bonne baffe à toutes les deux !", lâche-t-elle. Une sortie virulente parmi d’autres qui selon TMZ inquièterait beaucoup Jamie Lynn Spears, préoccupée par la santé mentale de son aînée.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info