Pour le Nobel de littérature 2021 Abdulrazak Gurnah, "les réfugiés ne viennent pas les mains vides"

Jérôme Vermelin
Publié le 7 octobre 2021 à 15h16, mis à jour le 7 octobre 2021 à 15h25
Pour le Nobel de littérature 2021 Abdulrazak Gurnah, "les réfugiés ne viennent pas les mains vides"

RÉCOMPENSE - L'écrivain tanzanien Abdulrazak Gurnah a reçu ce jeudi le Prix Nobel de littérature 2021. Son oeuvre, au coeur de l'actualité, est hantée par le sort des réfugiés, lui qui a fui son pays pour le Royaume Uni à la fin des années 1960.

Le Nobel de littérature file au Sud. L'écrivain tanzanien Abdulrazak Gurnah a été récompensé ce jeudi par l'Académie Nobel à Stockholm. L'auteur de Paradise et Adieu Zanzibar a été distingué pour sa description "sans compromis et pleine de compassion des effets du colonialisme du sort des réfugiés dans le golfe qui sépare les cultures et les continents", a indiqué son représentant. 

Son oeuvre s'éloigne des "descriptions stéréotypiques et ouvre notre regard à une Afrique de l'Est diverse culturellement qui est mal connue dans de nombreuses parties du monde", a expliqué le jury. "Beaucoup de ces gens qui viennent, viennent par nécessité, et aussi franchement parce qu'ils ont quelque chose à donner. Ils ne viennent pas les mains vides", a réagi pour sa part le lauréat, appelant à changer de regard sur "des gens talentueux et pleins d'énergie".

Réfugié au Royaume-Uni à l'âge de 18 ans

Né en 1948 à Zanzibar, Abdulrazak Gurnah est arrivé comme réfugié à l'âge de 18 ans au Royaume-Uni, à l'époque où les minorités musulmanes étaient persécutées. Devenu professeur d'anglais et de littérature post-coloniale à l'Université de Canterbury, il a écrit dix romans et plusieurs nouvelles, en anglais mais aussi en swahili, sa langue maternelle. 

Son roman Paradise a été finaliste du Booker Prize en 1994. Il aussi été finaliste du Los Angeles Times Book Prize en 2005 et du Commonwealth Writers Prize en 2006. Son dernier roman, Afterlives, est sorti en septembre 2020 Outre-Manche. En raison de la faillite de la maison d'édition Galaade, en 2017, ses livres sont aujourd'hui indisponibles en France. Autant dire que son Nobel devrait lui permettre d'être réédité rapidement.


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info