Pourquoi Jean Dujardin n’est-il pas "Un homme à la hauteur" ?

Publié le 4 mai 2016 à 8h30
Pourquoi Jean Dujardin n’est-il pas "Un homme à la hauteur" ?

NANAR – Dirigé par Laurent Tirard ("Le Petit Nicolas", "Astérix et Obélix : au service de sa majesté"), la star de "The Artist" joue un homme de petite taille qui séduit et s’éprend de Virginie Efira. Mais la couleuvre est difficile à avaler. Explications.

Après avoir fait des merveilles en séducteur dans Un + Une, le dernier Lelouch, Jean Dujardin change encore de registre avec Un homme à la hauteur, une comédie romantique de Laurent Tirard dans laquelle il tente de faire craquer Virginie Efira, malgré leurs (quelques) centimètres de différence. Nous on n'y a pas crû une seconde...

Parce qu’il n’arrive pas à la cheville de sa partenaire
Comédie romantique sur fond de mixité, Un homme à la hauteur met en scène les amours d’une belle avocate et d’un séduisant architecte mesurant 35 cm de moins qu’elle. Leur relation cristallisera toutes les moqueries, les curiosités et les malaises. Mais leur amour sera-t-il plus fort que le poids de la société ? C’est là tout l’enjeu de cette romcom à moitié désincarnée. Si Virginie Efira est toujours aussi charmante et nature, Jean Dujardin ne semble pas très à l’aise dans sa taille enfant et n’émeut à aucun moment.

Parce que l’artifice ne prend pas
Le vrai problème du film, c’est son hypocrisie. Un homme à la hauteur prône la bienveillance et la tolérance à l’égard des couples "différents" mais n’a pas eu le courage de caster un homme de petite taille pour appuyer et muscler son propos. Certes, un acteur inconnu eut été moins bankable que Jean Dujardin. Mais les dés n’auraient pas été pipés. Avoir engagé la star gomme les vraies problématiques et les aspérités de la question ici posée. Les effets visuels qui laissent parfois à désirer n’arrangent rien à l’affaire.

Parce qu’il n’est pas aidé
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le scénario ne fait pas dans la dentelle. De la secrétaire qui infantilise le héros en raison de sa taille à l’ex-mari beauf et jaloux (Cédric Kahn qui vaut tellement mieux que cela), les seconds rôles s’engouffrent dans la bêtise et la caricature. Et que dire de la répétition d’un mauvais gag mettant en scène Jean Dujardin terrassé par son gros chien... Embarrassant, à l’image de ce ratage complet.

A LIRE AUSSI
>>  Virginie Efira, star du Festival de Cannes 2016
>>  La planche de surf de Brice de Nice vendue aux enchères
>> 
Jean Dujardin "remplacé" par Gaspart Proust dans la suite de 99 francs


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info