Le 25 juin prochain, Prime Video diffusera le documentaire consacré à la maladie dont souffre Céline Dion depuis plus de quatre ans.
Dans les premières images, on découvre la chanteuse sans fard parler avec émotion du trouble neurologique rare dont elle souffre.
"Je travaille dur chaque jour, mais je dois avouer que c’est une lutte", lance la chanteuse en larmes.

"Je n’étais pas prête à en parler avant. Mais je suis prête maintenant". Le 25 juin, Prime Vidéo dévoilera Je suis : Céline Dion, le documentaire événement dans lequel la chanteuse parle sans fard de sa maladie. Touchée par le syndrome de l’homme raide, la star a accepté de se confier sur cette pathologie qui lui a été diagnostiquée à l'automne 2022. Cette maladie neurologique aussi rare que grave – elle provoque des raideurs musculaires et des spasmes, entraînant des déséquilibres – l'a contrainte à mettre sa carrière en suspens.

Ce n’est pas compliqué de faire le show, c’est dur de l’annuler
Céline Dion

"Ce n’est pas compliqué de faire le show vous savez, mais c’est dur de l’annuler", confie Céline Dion. "Je travaille dur chaque jour, mais je dois avouer que c’est une lutte", admet-elle en larmes. Dans les premières images dévoilées par la plateforme de streaming, on découvre la chanteuse québécoise dans des images d'archives sur scène, à Las Vegas ou au Stade de France, mais aussi plus récemment lorsqu'elle évoque sa maladie. On la voit prendre des médicaments ou encore faire des exercices de rééducation aux côtés de ses médecins. 

"Ils me manquent tellement, les gens. Ils me manquent. Si je ne peux pas courir, je marcherai. Si je ne peux pas marcher, je ramperai. Mais je ne m'arrêterai pas", conclut Céline Dion en larmes. Dans une interview donnée au magazine Vogue il y a un mois, Céline Dion assurait qu'elle continuerait de se battre pour remonter sur scène et retrouver son public toujours aussi fidèle. "Mon but est de revoir la tour Eiffel !", confiait la star. "Aujourd’hui, je ne peux pas vous dire : 'Oui, dans quatre mois'. Mon corps me le dira. En revanche, je ne veux pas juste attendre".


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info