Johnny Depp vs. Amber Heard : le procès qui fascine Hollywood

Procès Amber Heard vs Johnny Depp : la sœur de l'actrice raconte une nuit de violence

Justine Briquet-Moreno
Publié le 19 mai 2022 à 7h15
JT Perso

Source : JT 20h WE

Whitney Henriquez a été auditionnée, mercredi 18 mai, au procès qui oppose les deux stars d'Hollywood.
La sœur d'Amber Heard est le premier témoin du procès à affirmer avoir vu Johnny Depp frapper son ex-épouse.

Depuis le début du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard devant le tribunal de Fairfax, près de Washington, on assiste à une bataille de témoignages. Dans cette histoire, chacun s'accuse de violences, photos et vidéos à l'appui, alors que l'acteur de Pirate des Caraïbes poursuit son ex-épouse en diffamation. Pour la première fois, mercredi 18 mai, les accusations proférées par l'actrice à l'encontre de son ex-mari Johnny Depp ont été corroborées par un témoin, sa sœur Whitney Henriquez. Selon cette dernière, Johnny Depp aurait frappé à plusieurs reprises Amber Heard au visage lors d'une dispute en mars 2015. Une violente altercation à laquelle elle affirme avoir assisté. 

Les faits se seraient produits le 23 mars 2015, soit un mois après leur mariage, dans leur duplex de Los Angeles. Ce soir-là, les deux époux se lancent des insultes "vraiment méchantes", selon les termes utilisées par Whitney Henriquez à la barre. Pour couper court à la situation, Amber Heard exprime son souhait d'emmener sa sœur dans un appartement voisin qu'elle habite. Mais, furieux, Johnny Depp franchit les escaliers quatre à quatre et frappe dans le dos la sœur de celle qui est alors sa femme. Une agression à laquelle Amber Heard réagit immédiatement en s'écriant : "Putain, touche pas à ma sœur !" 

Si le garde du corps de Johnny Depp se précipite dans l'escalier, il est déjà trop tard quand il arrive à l'étage, selon Whitney Henriquez. "Johnny avait déjà attrapé Amber par les cheveux d'une main et la frappait à plusieurs reprises au visage avec l'autre, alors que je me tenais là", a-t-elle déclaré. Rapidement, l'agent de sécurité parvient à séparer le couple et à éloigner Johnny Depp. Pour protéger sa sœur, Whitney Henriquez affirme l'avoir emmenée dans une chambre fermée à clé. 

La seule scène de violence à laquelle elle aurait assisté

Depuis cette chambre, les deux femmes entendent Johnny Depp les insulter. "J’entends Johnny hurler des insultes, j’entends des bruits de choses qu’on casse", a-t-elle détaillé. Le lendemain, elle affirme avoir retrouvé les placards à vêtements de sa sœur "complètement détruits" et de nombreux objets brisés dans la cuisine. Cette violente dispute aurait débuté après qu'Amber Heard eut accusé son ex-mari de la tromper avec une autre femme. Ce soir-là, elle aurait retrouvé des textos adressés à quelqu'un d'autre dans le téléphone portable de l'acteur hollywoodien. 

Selon Whitney Henriquez, il s'agit de la seule dispute entre les deux acteurs à laquelle elle a assisté de ses propres yeux. Quelques jours après l'incident, l'acteur de la saga Pirate des Caraïbes l'aurait incitée à signer un accord de confidentialité, ce qu'elle se serait empressée de refuser. 

"Quand il était sobre, c’était merveilleux, quand il ne l’était pas, c’était terrible"

Au-delà du récit de cette sombre nuit, la sœur d'Amber Heard a aussi raconté le rapport compliqué de Johnny Depp à l'alcool et à la drogue. "Quand il était sobre, c’était merveilleux, quand il ne l’était pas, c’était terrible", a-t-elle affirmé. Et d'ajouter : "S'il se droguait ou s'il buvait, il y avait toujours une dispute." Mais le témoin ne s'est pas arrêté là dans le portrait au vitriol de la star, décrivant aussi sa lente prise de pouvoir sur la vie de sa sœur. 

Selon elle, il était courant qu'il demande au styliste de l’actrice de choisir ses tenues de gala, lesquelles devenaient, avec le temps, "de plus en plus conservatrices". Il lui arrivait même de s'opposer à ce qu'elle accepte certains rôles, et il refusait qu’elle dispose d'un code secret pour accéder à son téléphone portable. Une lente destruction mentale qui aurait fini par avoir des conséquences réelles sur le physique d'Amber Heard qui "pesait 45 kg toute mouillée" et "avait le visage émacié" lorsqu'elle a finalement demandé le divorce, en 2016

Si l’acteur de 58 ans a admis son usage fréquent de drogues et d’alcool, il nie avoir jamais levé la main sur Amber Heard. Pour lui, il est la seule victime dans cette affaire et accuse Amber Heard d'avoir ruiné sa carrière. Son argument ? En cause, selon lui, une tribune publiée en 2018 par le Washington Post, dans laquelle l'actrice d'Aquaman affirme avoir subi des violences conjugales deux ans plus tôt, sans toutefois jamais citer le nom de Johnny Depp. 

Ce dernier réclame à son ex-épouse pas moins de 50 millions de dollars de dommages-intérêts. Sauf qu'Amber Heard a d'ores et déjà contre-attaqué, lui réclamant le double de cette somme. Les débats doivent encore durer jusqu'au 27 mai prochain. Après cette date, les sept jurés devront délibérer.


Justine Briquet-Moreno

Tout
TF1 Info