Johnny Depp vs. Amber Heard : le procès qui fascine Hollywood

Procès Johnny Depp : ruinée, Amber Heard attaque son assureur en justice

Jérôme Vermelin
Publié le 23 novembre 2022 à 16h21
JT Perso

Source : TF1 Info

Amber Heard avait contracté une police d’assurance pour couvrir ses frais suite au procès intenté par Johnny Depp.
Un accord qui n’a pas été respecté par la société qui devait, selon elle, lui verser 1 million de dollars même en cas de défaite.
Alors qu’elle a fait appel du verdict début octobre, la jeune femme serait aujourd’hui en proie à de graves difficultés financières.

Elle a disparu des radars depuis l’interview choc accordée à la télé américaine, dans laquelle elle maintenait ses accusations de violences conjugales envers Johnny Depp, malgré un verdict en sa défaveur. TMZ révèle que l'actrice Amber Heard vient de déposer plainte contre la compagnie d’assurance qui devait, selon elle, la protéger dans le procès en diffamation intenté par son ex-époux devant le tribunal de Fairfax, en Virginie.

D'après les documents judiciaires consultés par le site, la société New York Marine and General Insurance Co se serait appuyée sur un texte de loi lui permettant de se retirer de l’accord au cas où sa cliente serait reconnue coupable. Amber Heard dit tout le contraire, affirmant que cette compagnie s’était engagée à couvrir ses frais d’avocats et d’éventuels dommages et intérêts à hauteur de 1 million de dollars. Or le jury populaire l’a condamné à verser pas moins de 10 millions de dollars à la star de Pirates des Caraïbes.

Contrainte de vendre sa maison en Californie

Dès l’annonce du verdict, la défense de l’actrice avait fait savoir qu’elle n’était pas en mesure de payer une telle somme, à laquelle venait s’ajouter ses onéreux frais d’avocat. C’est sans doute ce qui l’a poussée à vendre cet été sa maison située dans le désert Mojave, en Californie, pour un montant de 1,1 million de dollars, près du double de ce qu’elle avait déboursé deux auparavant. Une somme encore insuffisante, alors que sa carrière est au point mort, voire définitivement terminée. Elle vivrait aujourd’hui en Europe avec sa fille Oonagh Paige, loin des plateaux de cinéma.

Début octobre, Amber Heard a fait appel de sa condamnation. Pour cela, elle a engagé une nouvelle équipe d’avocats spécialisés dans la défense de la liberté d’expression, un aspect négligé selon elle par sa défense durant le procès en Virginie. Johnny Depp l’a en effet attaquée suite à la publication d’une tribune dans le Washington Post dans laquelle elle se présentait comme une victime de violences conjugales. Le nom de son ex-mari n’était pas cité mais tout le monde avait reconnu celui dont elle a partagé la vie de 2012 à 2016.

Lire aussi

Alors qu’il vient de reprendre du service dans Jeanne du Barry de Maïwenn, et qu’il s’apprête à réaliser un biopic sur le peintre Modigliani, Johnny Depp lui aussi a décidé de faire appel du jugement prononcé le 1er juin dernier. Il avait en effet été condamné à verser 2 millions de dollars à la jeune femme suite aux propos, dans la presse, de l’un de ses avocats, qui accusait cette dernière d’avoir organisé un coup monté contre son client. Ce sulfureux feuilleton judiciaire s’achèvera-t-il un jour ?

En début de semaine, Amber Heard a reçu le soutien de 130 personnalités américaines actives dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Dans une lettre ouverte publiée en ligne, elles dénoncent "l’humiliation publique" dont l’actrice a été victime durant le procès ainsi qu’un "harcèlement en ligne" nourri, selon elles, par "la désinformation, la misogynie et l’homophobie". Sur TikTok, ils sont en effet des millions à avoir détourné ou parodié ses déclarations à la barre, sans attendre le verdict du procès.


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info