"Il n’a jamais été question d’un pacte financier avec Claude !" : Laurent de "Koh-Lanta" se défend après la finale sans vainqueur

Propos recueillis par Jérôme Vermelin
Publié le 17 décembre 2021 à 17h54
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

INTERVIEW – Trois jours après la finale de "Koh-Lanta : la légende", Laurent Maistret a répondu à nos questions. Le choix de la production de ne pas désigner de vainqueur, les accusations de tricherie et de pacte financier avec Claude... Le gagnant de l'épreuve des poteaux s'explique.

C’est un Laurent qui n’a rien perdu de son enthousiasme, ou presque, qui nous a répondu au téléphone ce vendredi après-midi. Mardi soir, la production de "Koh-Lanta : la légende" avait pourtant décidé de ne pas désigner de vainqueur à l’issue de la finale de cette saison all-stars, entachée par plusieurs accusations de tricherie. Si ni lui ni Claude n’ont été désignés responsables par la production, plusieurs articles dans la presse les accusent d’avoir participé à des repas clandestins. Avec humour, et un peu de colère aussi, le vainqueur de l’émission en 2014 nous livre sa version des faits.

Acceptez-vous la décision de la production de ne pas proclamer de vainqueur mardi soir ? 

Bien sûr que je l’accepte. J’étais plus dégoûté pour Claude parce que pour moi, c'est lui le grand vainqueur de cette saison. Même si je suis content que les gains soient remis à une association. Après, j’ai quand même gagné les poteaux et j’aurais espéré un petit clin d’œil à l’antenne sur notre aventure, lui et moi. Vous savez, je n’étais pas venu à "Koh-Lanta" pour être mis sur un piédestal, je n’étais pas venu pour la gagne, ni pour l’oseille. J’étais venu pour l’aventure. C’est plus une question d’ego… Je comprends aussi la décision de la prod'. Ils ont subi tellement de pressions par rapport aux médias. Beaucoup de choses ont été dites… Ils nous ont expliqué que le vote était caduc, on n’a pas trop compris. Mais qu’est-ce qu’on peut faire à part l’accepter ?

On est accusé d’avoir mangé tous les trois jours des pizzas, de la boisson énergisante, etc. Mais lors de la pesée, on voit que j’ai perdu entre 9 et 10 kilos !

Laurent Maistret

La production n’a pas donné de noms à l’antenne. Mais pour beaucoup de téléspectateurs, Claude et vous êtes en partie responsables de cette décision. Aujourd’hui, pouvez-vous me dire si oui ou non vous avez manqué au "code d’honneur" de "Koh-Lanta" ? 

Je ne vais pas faire comme Coumba ou d’autres aventuriers qui disent "je jure que je n’ai rien fait !". Je ne vais pas jouer à la victime d’autant plus que j’ai déjà répondu à ces questions. J’ai répondu à la production, j’ai répondu à certains aventuriers. Certaines émissions comme TPMP m’ont proposé de venir démentir, mais je n’ai pas envie de jouer à ce jeu-là. On est accusé d’avoir mangé tous les trois jours des pizzas, de la boisson énergisante, etc. Mais lors de la pesée, on voit que j’ai perdu entre 9 et 10 kilos ! À un moment donné, faites votre propre réponse ! Vous voyez un mec qui a les veines apparentes, qui a la peau sur les os… Est-ce que c’est crédible qu’il ait mangé autant ? C’est vous qui voyez ! 

Mais pourquoi ne pas dire "oui ou non", quitte à reconnaître même une petite faute, comme l’a fait Teheiura ? 

J’ai répondu à la production, ils ont pris leur décision. Et quand bien même je vais dire "non". Est-ce que ça va les faire revenir sur la décision ? Qu’est-ce que ça va changer ? Rien ! Moi, je sais ce que j’ai fait. Et après, c'est un problème d'ego. Je n’ai pas envie de crier à l’injustice, je n’ai pas envie de faire la victime. Alexia (Laroche-Joubert, la productrice – ndlr) a démenti beaucoup de choses. Elle a dit que nous n’étions pas dans l’histoire…

Lire aussi

Cette aventure était-elle plus dure que les précédentes, voire trop dure ?

C’est vrai que c’était chaud. Mais j’y ai pris du plaisir ! En fait plus c’était dur, plus j’y ai pris du plaisir ! Et j'éprouve beaucoup de fierté de m’en être sorti. Ce n’était pas forcément dur en termes de nourriture. Mais c’était extrêmement dur dans les épreuves. Et on les a passées avec des conforts un peu misérables ! Sur le camp, il y avait très peu de choses, même si on a eu la chance d’avoir des gens comme Claude et Sam qui pêchaient, moi aussi même si on ne l’a pas vu. La stratégie aussi, c'était dur. Tout le monde était aguerri, tout le monde avait un "social" de fou, alors que moi c’est ma spécialité ! En fait tout le monde était fort dans tous les domaines.

Il n’y avait pas que de l’amitié mais aussi une sorte de guerre froide avec Claude. L’aventure a fait qu’il a perdu ses alliés, j’ai perdu les miens. On s’est rapproché petit à petit

Laurent

Ce qu’on a beaucoup vu à l’écran, c’est la "bromance" entre vous et Claude. Comment qualifier votre relation ? C’est un ami ? Un frère ? 

Mais je suis arrivé tout seul dans ce jeu ! Au début, Claude, je ne savais pas comment le qualifier. Je le voyais très proche de Teheiura et Sam. J’avais besoin d’une preuve de loyauté. À un moment donné, avec mon équipe de 7 rouges, face aux 4 jaunes, j’étais en position de force et je ne savais pas où le placer. En fait, on est passé par plusieurs phases avec Claude. Il a essayé de m’engrainer pour protéger les siens, il n’y avait pas que de l’amitié mais aussi une sorte de guerre froide entre nous. L’aventure a fait qu’il a perdu ses alliés, j’ai perdu les miens. On s’est rapproché petit à petit et on a vécu beaucoup de choses ensemble. Sans se vanter, on était un peu les chefs d’orchestre de cette aventure. Après, il y a eu le confort où il m’a invité et un geste comme ça, on n’oublie pas. Mais ça n’a pas toujours été rose. D’ailleurs à notre retour, j’ai entendu beaucoup de choses, comme quoi nous aurions fait des pactes financiers pour aller au bout d’ensemble. Alors que pas du tout ! Il n’en a jamais été question.

Sachant que vous aviez déjà gagné "Koh-Lanta" et que lui jamais, l’emmener au jury final, c'était lui offrir la victoire, non ? 

Mais alors pas du tout !  Depuis le début, j’avançais avec des gens avec qui je rigolais, je m’éclatais, avec qui j’étais ami. Ce qui ne veut pas dire que je n’apprécie pas Ugo, au contraire. J’aurais aussi voulu avancer avec Namadia, avec Phil. Et je m’y suis tenu. Je n’ai donc pas choisi Claude pour lui donner la victoire. Je l’ai choisi parce que c’est mon pote ! Et j’avais quand même l’espoir de gagner, surtout que j’étais encore sur un petit nuage après avoir remporté les poteaux. 

Si on avait été faibles, si on avait été des gamins de 20 ans, sans cette sagesse et la capacité à prendre du recul, les médias nous auraient enterrés !

Laurent Maistret

Comment va Claude depuis mardi soir ? Souffre-t-il de la situation ? 

Il me dit qu’il s’en fout, que ça va… Pour vous dire la vérité, on a l’impression d’avoir les médias sur les côtes depuis le début. Si on avait été faibles, si on avait été des gamins de 20 ans, sans cette sagesse et la capacité à prendre du recul, les médias nous auraient enterrés ! Ça aurait pu mal finir. Tous les jours, on voyait des articles sur nous ! Il a même été raconté que nous avions fait grève pour des pains au chocolat ! Mais jusqu’où ça va aller ? Maintenant on dit que Claude va faire la guerre à la prod'. Une fois de plus c’est faux ! Lui, il a juste envie de se reposer et moi aussi. Ce qui m’a surpris également, c’est le manque de soutien des anciens aventuriers. Ils disent qu’on fait partie d’une famill et ils en font tout un pataquès dans des émissions, dans des stories… Certains, je les considérais comme des amis, ils m’appelaient "mon frère". Et je les vois qui nous crachent dessus et qui relaient toutes ces rumeurs… En fait, cette aventure m’a servi à voir le vrai visage des gens. Mais c’est comme ça et je préfère ne garder que le positif. 

Pour terminer sur du positif, justement… J’aimerais savoir si après avoir remporté "Koh-Lanta" et "Danse avec les stars", vous comptiez participer à "The Voice" ? 

Ce n’est pas prévu ! Et puis si je fais The Voice, on va me reprocher d’avoir emprunté la voix de Mylène Farmer ! (Rires). Désolé de vous décevoir, je ne sais pas chanter, ce n’est pas une émission pour moi ! Vous savez, je n’ai jamais demandé à faire de la télé. Même "Koh-Lanta", c’était plus pour l’aventure, véhiculer de belles valeurs. Sinon, j’aurais fait des émissions de téléréalité !


Propos recueillis par Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info