"En thérapie" de retour en mode Covid : que vaut la nouvelle saison de la série d'Arte ?

Rania Hoballah
Publié le 7 avril 2022 à 11h12
"En thérapie" de retour en mode Covid : que vaut la nouvelle saison de la série d'Arte ?

Source : Arte

Ce jeudi, Arte diffuse la saison 2 de sa série à succès "En Thérapie".
Ces nouveaux épisodes - également disponibles en intégralité sur la plateforme Arte.tv - se déroulent durant l'épidémie de Covid.
Sur le divan de Philippe Dayan (Frédéric Pierrot), on découvre quatre nouveaux patients incarnés par Jacques Weber, Suzanne Lindon, Eye Haïdara et Aliocha Delmotte.

Des mots pour guérir les maux. Ce jeudi, Arte diffuse la deuxième saison de sa série phare, En Thérapie, une semaine après l'avoir dévoilée en intégralité sur sa plateforme Arte.tv. Adaptation de la production israélienne BeTipul, la fiction qui nous plonge dans l'intimité d'un cabinet de psychanalyste a connu un énorme succès l'an dernier, avec 53 millions de visionnages sur arte.tv et 1,35 million de téléspectateurs en moyenne sur la chaîne le jeudi soir.

Toujours supervisée par les cinéastes Éric Toledano et Olivier Nakache, qui se sont entourés de réalisateurs de renom (Emmanuelle Bercot, Agnès Jaoui, Arnaud Desplechin et Emmanuel Finkiel), les 35 épisodes de cette nouvelle saison se déroulent cette fois durant l'épidémie de Covid-19, au lendemain du premier confinement.

La peur des attentats a laissé place à la peur du Covid

Divorcé, Philippe Dayan (incarné par l'excellent Frédéric Pierrot) vit désormais seul dans une grande maison en banlieue où il accueille quatre nouveaux patients : Robin (Aliocha Delmotte), un adolescent en surpoids victime de harcèlement scolaire ; Lydia (Suzanne Lindon), une étudiante venue partager un secret concernant sa santé ; Inès (Eye Haïdara), une avocate quadragénaire en mal d'enfant ; et Alain (Jacques Weber), un chef d’entreprise pris dans une tourmente médiatique. 

S'il est toujours autant investi, Dayan traverse lui aussi une véritable tempête intérieure : attaqué en justice par la famille d'un ancien patient, il se tourne vers Claire (Charlotte Gainsbourg), une analyste et essayiste de renom, pour l'aider à sortir la tête de l'eau. Bousculé dans ses convictions, il se retrouve en pleine remise en question de sa pratique thérapeutique.

Lire aussi

Après une première saison épatante, on avait hâte de découvrir cette suite qui, de l'aveu des réalisateurs, se voulait différente. Toujours aussi addictive, En Thérapie parvient à se renouveler tout en conservant ses fondamentaux : des séances passionnantes qui tentent de sonder l'âme humaine dans toute sa complexité, doublées d'une réflexion sur notre société. 

Ici, la peur des attentats a fait place à la peur du Covid-19 qui, comme le terrorisme, a ravivé des blessures intimes et des peurs enfouies pour de nombreux Français confrontés à une période paradoxale qui les a à la fois liés et isolés. En Thérapie nous démontre, une fois de plus, que c'est à travers l'écoute de l'autre et la compassion que l'on parvient à sortir de son enfermement. Quel qu'il soit.


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info