"HPI", saison 2 : la série phénomène de TF1 revient

"À huit ans, je savais que je serais comédienne" : Audrey Fleurot est de retour avec la saison 2 de HPI

Léa Tintillier | Reportage TF1 Delphine Sitbon, Sophie de Vaissière, Jean-Yves Mey
Publié le 12 mai 2022 à 22h45, mis à jour le 12 mai 2022 à 22h56

Source : TF1 Info

La seconde saison de la série HPI revient sur TF1.
À cette occasion, le 20H a rencontré Audrey Fleurot.
Des millions de personnes attendaient le retour de Morgane Alvaro.

Avec sa chevelure incandescente, Audrey Fleurot n’est jamais vraiment passée inaperçue. Aujourd’hui, elle est tout simplement incontournable. À l’avant-première de la saison 2 de HPI, une salle bondée est venue connaître la suite des aventures de Morgane Alvaro, excentrique surdouée, au service des forces de l’ordre. 

Le magnétisme d’Audrey Fleurot est la pièce maîtresse de la série. "Elle est solaire, elle est très drôle. Elle dégage un truc à l’écran incroyable", affirme un fan. "Elle a un sens de la drôlerie, du comique, qui est absolument incroyable", ajoute une jeune femme. 

J’aime bien l’idée d’être une sale gosse

Audrey Fleurot

Mais où est passée l’enfant timide qu’elle était ? La petite fille réservée, impressionnée par la scène ? Timide, mais déterminée, Audrey Fleurot a toujours su qu’elle serait comédienne. "À huit ans, je savais ce que je voulais faire. Je trouve ça dur de se satisfaire d’une seule vie. Là, vous avez l'opportunité, dans un temps qui vous est donné, d’être quelqu’un d’autre et de vous autoriser des choses que vous ne vous autoriseriez pas dans la vie", témoigne-t-elle, dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. 

Dans ses personnages, elle ose tout et creuse différentes facettes de sa personnalité. Le public l’a découverte dans le film Intouchables ou la série Le bazar de la charité. Souvent, elle incarne des femmes fortes, libres et explosives. Avec le personnage de Morgane Alvaro, l’actrice pousse les curseurs au maximum. "J’aime bien l’idée d’être une sale gosse, j’en ai une, au fond de moi et j’ai cet espace dans lequel je peux la lâcher donc je me fais très plaisir", poursuit Audrey Fleurot sur une scène de tournage. La saison 1 de HPI a connu un immense succès. En moyenne, chaque épisode était regardé par onze millions de personnes. Aujourd’hui, la série est diffusée dans plus de 90 pays et une saison 3 est déjà confirmée. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Delphine Sitbon, Sophie de Vaissière, Jean-Yves Mey