L'influenceur suisse est au casting de la 13ᵉ saison de "Danse avec les stars" sur TF1 et TF1+.
Véritable star sur TikTok avec 28 millions d’abonnés, il veut prouver qu'il est capable d'aller loin.
"Je ne vais peut-être pas gagner, mais la finale, c'est un objectif", nous a confié le candidat.

De "Mask Singer" à "Danse avec les stars", il n'y a qu'un pas. Après s'être caché sous le costume du chameau avec sa femme Daniela, Nico Capone va dévoiler ses talents de danseur dans le célèbre concours de TF1. "'Danse avec les stars" est un vrai challenge personnel. Je veux montrer qu'on peut être en surpoids et apprendre à danser", nous a confié le célèbre influenceur suisse qui se lance dans l'aventure sans sa moitié.

"C'est vrai qu'avec ma femme Daniela, on fait tout ensemble. On a passé le casting à deux, mais j'ai été pris seul. Après réflexion, j’ai dit oui parce que c’est une émission que j’adore. Et il ne faut pas négliger la popularité du programme", admet le créateur de contenus qui s'est fait connaître en 2016 en réalisant des vidéos humoristiques sur Internet avec son épouse. Aujourd'hui, ils sont suivis par 28 millions d’abonnés sur TikTok et 13 millions sur Instagram.

Je suis le candidat qui se fait déjà le plus critiquer sur les réseaux sociaux
Nico Capone

"Je suis le candidat qui se fait déjà le plus critiquer sur les réseaux sociaux. Je ne comprends pas cette haine. Même si je suis très suivi et que tout le monde ne peut pas m'aimer, je ne comprends pas la méchanceté des gens", déplore Nico Capone qui veut prouver à ses détracteurs que s'il est là, c'est parce qu'il a beaucoup travaillé. "Je mérite ma place autant que quelqu’un d’autre".

S'il n'est pas danseur professionnel, Nico Capone a fait deux ans de danse quand il avait 10 ans. "J'ai fait du chacha, de la rumba, du jive. C’est vrai que ce n’est pas habituel, mais ma maman voulait que je danse. Elle me disait que plus tard, ça me servirait pour les filles !", s'amuse le papa du petit Mattia, âgé de quatre ans. 

"Je ne vais peut-être pas gagner, mais la finale, c'est un objectif et on va tout donner", promet Nico Capone, qui admet redouter les danses physiques comme le quickstep ou le jive. "Mais j’ai une partenaire splendide, donc je ne me fais pas trop de soucis !".


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info