Anouchka Delon dans "Sept à Huit" : tout ce que l’on sait sur l’affaire Hiromi Rollin

Publié le 7 octobre 2023 à 8h00, mis à jour le 7 octobre 2023 à 19h28

Source : JT 13h Semaine

La fille du monstre sacré du cinéma est l'invitée d'Audrey Crespo-Mara dans "Sept à Huit", ce dimanche sur TF1.
Il s'agira de sa première interview depuis la procédure judiciaire qu'elle a entamée contre Hiromi Rollin aux côtés de ses frères.
TF1info revient sur les différentes étapes d'un feuilleton qui n'a pas fini de défrayer la chronique.

Une prise de parole très attendue. Pour la première fois depuis le début de l’affaire qui opposent les enfants d’Alain Delon à Hiromi Rollin, Anouchka, la fille de l’acteur, a décidé de se confier à Audrey Crespo-Mara dans "Le portrait de la semaine" de "Sept à Huit", ce dimanche 8 octobre sur TF1. L’occasion de revenir sur trois mois de rumeurs et de déclarations chocs depuis que les enfants Delon accusent d’abus de faiblesse une femme qui vit dans l’ombre du Samouraï depuis plusieurs années déjà…

Le crépuscule d’une légende

Depuis l’AVC dont il a été victime en 2019, Alain Delon vit reclus dans sa maison de Douchy, dans le Loiret. Des photos postées sur les réseaux sociaux par ses enfants donnent l’image d’un clan soudé. Pendant longtemps, on ignore tout d’un personnage qui vit dans l’ombre du monstre sacré du cinéma français depuis plusieurs années. Jusqu’à l’été 2021 où, dans un reportage publié par Paris Match, le comédien présente Hiromi, "(sa) compagne japonaise", dit-il au journaliste Cyril Viguier. "Elle a été très présente à mes côtés durant toute ma convalescence", ajoute la star.

Depuis qu’il s’est séparé de la mannequin néerlandaise Rosalie van Breemen, la mère d’Alain-Fabien et Anouchka, Alain Delon est resté discret sur son intimité. Hiromi en faisait-elle déjà partie avant ses problèmes de santé ? À l’époque, rien ne filtre au sujet de cette femme discrète qui a travaillé dans le milieu du cinéma. À quand remontent les premières tensions avec la famille Delon ? Le 10 septembre 2021, elle est à ses côtés lors des obsèques de Jean-Paul Belmondo à Paris, auxquelles assiste également Anthony Delon.

Le 10 septembre 2021, Hiromi Rollin (au centre) assistait aux obsèques de Jean-Paul Belmondo en présence d'Alain et Anthony Delon.
Le 10 septembre 2021, Hiromi Rollin (au centre) assistait aux obsèques de Jean-Paul Belmondo en présence d'Alain et Anthony Delon. - AFP

Puis sur un cliché publié le 14 mai dernier par le cinéma Vox de Château-Renard, on peut voir Alain Delon et Hiromi Rollin assister à l’avant-première du film Jours Sauvages en compagnie d’Alain-Fabien, qui en est la vedette. Et tout le monde semble avoir (encore) le sourire…

Une double plainte inattendue

Le 7 juillet, coup de théâtre. Dans un communiqué transmis à l’AFP, Me Christophe Ayela révèle que les enfants d'Alain Delon ont porté plainte contre Hiromi Rollin qu'ils présentent comme la "dame de compagnie" de leur père. Ils dénoncent des faits de harcèlement moral, de détournement de correspondances mais aussi de maltraitance animale à l’encontre du chien Loubo qui aurait été placé dans un refuge contre la volonté de son maître. "Je suspecte un abus de faiblesse et je compte sur l'enquête pour l'établir", ajoute l’avocat, précisant que le monstre sacré du cinéma français s’est joint à la plainte par une déclaration écrite. 

À cette démarche collective s’ajoute celle à titre individuel de l’aîné, Anthony Delon, qui dépose une seconde plainte contre Hiromi Rollin pour "violences volontaires et séquestration sur personne vulnérable, abus de faiblesse et harcèlement moral". Elle concerne "des faits établis sur un an et demi", précise-t-il, affirmant que son père a lui-même demandé par écrit à cette femme de quitter Douchy.

Alain Delon "sous emprise" : qui est Hiromi Rollin ?Source : JT 20h Semaine

Dès lendemain, le procureur de la République de Montargis annonce l’ouverture d’une enquête préliminaire. Le scandale fait la une de tous les médias et de fil en aiguille, on en apprend plus sur celle que les enfants Delon présentent comme la "dame de compagnie" de leur père. Ancienne assistante de réalisation, elle a travaillé sur des films célèbres dans les années 1980-1990 comme Tenue de soirée de Bertrand Blier, Tous les matins du monde d’Alain Corneau ou encore Le retour de Casanova d’Édouard Niermans avec... Alain Delon dans le rôle principal.

Hiromi Rollin contre-attaque

Dès le 7 juillet, la sexagénaire conteste les faits dénoncés par les enfants Delon par l’intermédiaire de son avocat. Expulsée de la propriété de Douchy deux jours plus tôt, elle annonce son intention de déposer une plainte "contre des membres de la famille Delon et des gardes du corps pour les violences volontaires aggravées constatées par un certificat médical". Puis, le 11 juillet, elle réplique dans une note de 39 pages, co-écrite avec son avocat Me Yassine Bouzrou.

Elle y dément être la dame de compagnie de l’acteur, et de fait toute forme de rémunération, mais bel et bien être "sa compagne depuis le début des années 2000" après avoir fait sa connaissance... en 1989 lors d’un tournage ! À l’époque, ils auraient "rapidement noué une relation intime". Ce n’est toutefois qu’en 2006 qu’elle s’est installée à Douchy, où elle a partagé "une vie de couple" avec la star jusqu’à son expulsion de force le 5 juillet.

Affaire Delon : la contre-attaque d'Hiromi RollinSource : JT 20h Semaine

Hiromi Rollin explique également avoir toujours eu "des relations complexes" avec les enfants Delon, leur reprochant de n’avoir "jamais accepté" sa relation avec leur père. Me Yassine Bouzrou va plus loin et avance des motivations purement financières aux plaintes contre sa cliente. "Il est effectivement à craindre que les enfants Delon veuillent s'assurer que l'héritage de leur père leur reviendra intégralement et qu'aucune libéralité n'interviendra au profit de celle qui partage son quotidien, Mme Rollin", écrit-il.

Elle porte plainte à son tour

Le 26 juillet, une perquisition a lieu au domicile de Hiromi Rollin à Suresnes, dans les Hauts-de-Seine. Dans la foulée, elle est entendue en audition libre pendant six heures par les enquêteurs à Montargis. Me Bouzou déclare que sa cliente "tenait à s'exprimer sur toutes les accusations portées à son encontre et à apporter tous les éléments utiles à la manifestation de la vérité".

Deux jours plus tard, le parquet de Montargis annonce qu’elle a déposé plainte contre les trois enfants de l'acteur pour "violences en réunion, dénonciation calomnieuse et vol". Elle les accuse également d’être "les instigateurs" des violences infligées par leurs agents de sécurité lors de son expulsion de Douchy, suite à laquelle une partie de ses effets personnels ne lui a pas été restituée. 

Une brève accalmie et puis…

Au cours de l’été, les enfants Delon vont publier plusieurs clichés depuis la propriété de Douchy. Une manière de montrer qu’ils ont repris possession des lieux où ils n’étaient plus les bienvenus. Et puis le 28 septembre, Hiromi Rollin reprend la parole, cette fois dans Le Parisien. "Je suis écoeurée", lâche-t-elle au sujet des "accusations mensongères des enfants Delon". 

Encore une fois elle dément avoir été la dame de compagnie de l’acteur. Mais bel et bien sa compane tout court. "Nous nous comportions comme un couple normal, on avait des gestes tendres l’un envers l’autre devant tout le monde, on s’embrassait, les enfants l’ont vu, ils savaient très bien que, jusqu’à l’AVC d’Alain, on partageait le même lit", assure-t-elle.

Le lundi 2 octobre, Anthony Delon riposte sur le plateau de BFMTV.  Il affirme notamment que les enquêteurs ont retrouvé "110.000 euros en liquide cachés en haut dans un placard de sa salle de bain" du domicile de Hiromi Rollin. D’après lui, entre 900 et 950 euros auraient été retirés chaque semaine sur le compte de la star au cours des derniers mois. 

Sollicités par TF1info, ni l’avocat de Hiromi Rollin ni le parquet n’ont souhaité commenter ces déclarations. L’enquête est toujours en cours et aucune mise en examen n’a été prononcée à ce stade.

C’est donc au tour d’Anouchka de prendre la parole ce dimanche dans "Sept à Huit", quelques jours après avoir posté une photo avec son père sur Instagram, prise à Douchy début juillet après le départ de Hiromi. S’il n’a pas toujours été tendre avec ses fils, Alain Delon entretient une relation quasi idyllique avec sa fille. À tel point qu’en mai 2019, il a décidé de lui confier le rôle d’exécutrice testamentaire, souhaitant épargner à sa descendance un psychodrame à la Johnny Hallyday. 

"Si je ne le faisais pas, ce serait un déchirement, une guerre entre eux, j’en suis sûr", déclare-t-il à l’époque dans une interview accordée à Gala. "Non seulement elle a ma confiance, mon amour, mais elle sait ce qu’elle veut, et ce qu’elle fait." Quelques jours plus tard, elle est la seule de ses enfants à assister à l’hommage que lui rend le Festival de Cannes. C’est même elle qui lui remet une Palme d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

En juin dernier, c’est encore Anouchka qui vient représenter son père lors de la vente aux enchères de sa collection d’œuvres d’art organisée par la maison de vente Bonhams Cornette de Saint Cyr à Paris. Après s’être séparé de ses grands crus, ses montres et ses armes de collection en 2016, l’acteur va tirer 8 millions d’euros de la vente, soit deux fois la somme estimée. C'était quelques jours avant le grand déballage qu'on connaît...


Jérôme VERMELIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info