Danse avec les stars 2022

Après "The Voice Kids" et l’Eurovision Junior, Carla rêve déjà de la finale de "Danse avec les stars"

par Jérôme VERMELIN
Publié le 15 septembre 2022 à 12h30
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Révélée par "The Voice Kids", Carla Lazzari entre en lice vendredi soir dans la saison 12 de "Danse avec les stars".
Très tôt sous les projecteurs, la jeune Niçoise se sait également au tournant par les téléspectateurs.
Ce qui ne l’empêche pas d’afficher sa confiance et son ambition : la finale de l'émission de TF1.

C’est la benjamine du casting de la saison 12 de "Danse avec les stars". À 17 ans, Carla Lazzari est déjà une habituée des plateaux télé puisqu’après avoir atteint la finale de "The Voice Kids" en 2018, elle a décroché la deuxième place de l’Eurovision Junior l’année suivante en Pologne avec le single "Bim Bam Toi". Après avoir assisté au premier prime depuis les coulisses vendredi dernier, la Niçoise affiche un mélange d’impatience et de détermination à l’approche de son entrée en lice dans le programme de TF1.

"Pour moi, c’était un rêve de petite fille", explique-t-elle d’emblée. "C’était l’émission du samedi soir que je regardais avec ma famille. Ma mère me disait : ‘Ce serait bien si tu étais un jour une star, pour pouvoir faire cette émission !’. Quand je lui ai annoncé, c’était ouf !". Si Carla n’a pas hésité une seconde à accepter la proposition des producteurs, c’est aussi parce qu’elle peut s’appuyer sur ses études. Sur la Côte d'Azur, elle a en effet suivi un cursus sport-études danse, avant de se consacrer à la musique. Seul bémol : elle a tout appris, sauf les danses de salon !

Au début j’ai eu beaucoup de critiques avec "Bim Bam Toi". On vit un rêve… et en même temps on nous fait perdre un peu ce rêve

Carla

"Le premier prime m’a mis vraiment la pression parce qu’on a vu que les coaches ne laissaient rien passer", avoue-t-elle. "Forcément on a envie de donner le meilleur de nous-mêmes. Ils sont durs mais c’est bien, ça ne peut que nous faire progresser". En coulisses, la chanteuse travaille d’arrache-pied avec son partenaire de danse, dont l’identité sera révélée vendredi. "L’alchimie s’est faite directement", assure-t-elle. "Il a su me mettre à l’aise et il vaut mieux vu la première chorégraphie qu’on va proposer." Suspense.

Enfant de la télé – et des réseaux sociaux - Carla se sait attendue au tournant. "J’appréhende un peu les commentaires", reconnaît-elle. "Au début j’ai eu beaucoup de critiques avec "Bim Bam Toi". On vit un rêve… et en même temps on nous fait perdre un peu ce rêve. Moi je l’ai mal vécu et c’est ça qui m’a fait arrêter les études. Pourtant j’ai vraiment essayé d’aller jusqu’au bac. Mais j’ai été confrontée à une telle immaturité de la part des gens de mon âge. On te critique, on te harcèle. On te colle vite une étiquette et c’est difficile d’en sortir."

Lire aussi

Avec déjà trois albums à son actif, un nouveau single qui sera dévoilé vendredi et une série de concerts en prévisions, Carla ne pense qu’à aller de l’avant. "Je suis contente parce que j’ai de beaux projets qui vont sortir, c’est beaucoup de travail et j’en suis fière", insiste-t-elle. "Sur Danse avec les stars, j’aimerais aller en finale, c’est un objectif. En même temps, j’ai conscience que ce n’est pas entièrement entre mes mains et que l’essentiel, c’est de tout donner !".


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info