Florent Pagny : comment une mauvaise toux a permis de diagnostiquer son cancer

Publié le 23 décembre 2022 à 18h55

Source : JT 20h Semaine

Le documentaire "Florent Pagny - Un homme libre", qui sera diffusé sur TF1 le 1er janvier, rembobine la carrière de l’ancien coach de "The Voice".
Son épouse Azucena raconte notamment le jour où le chanteur a appris qu’il était atteint d’une tumeur inopérable au poumon.
Un diagnostic qui a pu être posé grâce à la vigilance du sexagénaire.

Contraint d’abandonner sa tournée pour se soigner, il avait promis à son public de le retrouver. Ce sera chose faite dès l’été prochain avec une nouvelle série de concerts. Florent Pagny va mieux et peut désormais parler de son cancer au passé. En janvier, le chanteur annonçait renoncer à la scène le temps de soigner une tumeur au poumon "non opérable". Il avait lui-même révélé l’information dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux. Un message dont son épouse Azucena dévoile les coulisses dans Florent Pagny - Un homme libre, documentaire retraçant la vie et l'oeuvre l’artiste que TF1 diffusera le 1er janvier à 13h40.

© YANN ORHAN

"Il commence à répéter son discours (…), à faire une vidéo de 5 minutes. Il donne des détails, presque le nom des laboratoires", se souvient Azucena. Je lui ai dit 'Ça ne va pas non ! Tu résumes'. Les enfants lui ont dit 'Non Papa, un message Instagram, c’est pas plus d’une minute et demie". Au moment où il partage sa vidéo le 26 janvier, Florent Pagny sait qu’il est malade depuis moins d’un mois. Le documentaire réalisé par son ami Michel Jankielewicz révèle que le chanteur a contracté le Covid fin 2021. "Les semaines passent et sa mauvaise toux persiste", explique le film.

Ce qui m’a frappé, c’est qu’il me dise 'Je ne pouvais pas m’imaginer qu’on m’aimait autant'.
Patrick Bruel

Alors Florent Pagny se décide à prendre rendez-vous pour une radio des poumons pour être sûr de pouvoir reprendre ses spectacles le 25 janvier. Mais le 6, le couperet tombe : "tumeur". "ll m’appelle, il était en train de préparer son enterrement. Je lui ai dit 'Arrête, ça peut tout être. Attends d’en savoir un peu plus et de faire les analyses qu’il faut. Calme-toi'. Et d’un seul coup, les analyses avancent et les choses s’aggravent. Ce n’est pas opérable, c’est une tumeur méchante et il va falloir attaquer un traitement violent", détaille Azucena.

Patrick Bruel, ami de longue date de Florent Pagny, parle d’une "déflagration". "J’étais très inquiet et il m’a rassuré en me disant que c’était pris à temps et qu’il allait se battre pour mieux revenir. Ce qui m’a frappé, c’est qu’il me dise 'Je ne pouvais pas m’imaginer qu’on m’aimait autant'. Ça, ça a été assez bouleversant", glisse-t-il. Après plusieurs mois de traitements, l’interprète de "Ma liberté de penser" est désormais guéri. Très ému par le documentaire qui lui est consacré, il propose même à la fin "d’en faire un autre dans 30 ans". Signe qu’il envisage désormais l’avenir avec optimisme.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info