"Koh Lanta : Le Totem Maudit"
Interview

Louana éliminée de "Koh-Lanta" : "Certains m’ont menti ouvertement et il y a eu de la trahison"

Propos recueillis par Jérôme Vermelin
Publié le 18 mai 2022 à 0h46, mis à jour le 18 mai 2022 à 1h14
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

C’était l’une des grandes favorites à la victoire finale dans "Koh-Lanta : le Totem Maudit".
Louana a été éliminée mardi soir, victime de son binôme avec Maxime.
Pour TF1info elle revient sur cette grosse déception, malgré un parcours remarquable.

Coup de théâtre pour Louana, la candidate la plus redoutable de "Koh-Lanta : le Totem Maudit". Après 3 victoires individuelles, la commerciale en immobilier a été victime de l’épreuve des destins liés mardi soir. En binôme avec Maxime, l’un des candidats les plus controversés de la saison, elle a tout fait pour sauver sa place. Mais malgré les promesses des anciens verts, François au premier chef, elle a été contrainte de quitter l’aventure à l’issue du conseil…

Être ainsi éliminée alors que vous étiez devenue l’une des candidates les plus performantes de l’aventure, c’est une grande frustration sur le moment ? 

Oui, j’étais très déçue, très triste. Déçue de ne pas aller plus loin parce que j’avais la capacité physique, j’avais des réserves. J’avais aussi la capacité mentale. Et oui, j’avais clairement l’objectif d’aller sur les poteaux. Après il ne peut en rester qu’un, ou une, et il faut savoir prendre du recul, savoir accepter. Mais c’est vrai que les destins liés, ça laisse un goût mitigé. Parce que je sais que ça tient à une personne, Maxime et pas moi. Donc c’est un sentiment bizarre.

Un combat perdu d'avance

Avez-vous des craintes dès le tirage au sort qui vous place en binôme avec Maxime ? 

Oui, parce qu’on en avait parlé sur le camp, et je savais très bien que Maxime était sur la sellette depuis un moment. Et je savais qu’il y avait une boule à éviter, c’était la sienne.

Malgré tout vous n’êtes pas loin de remporter l’épreuve d’immunité, puisque vous finissez deuxième derrière François et Olga. Ce qui prouve que vous avez réussi à développer une vraie complicité avec Maxime. C’est ça le plus grand regret ? 

Je n’ai pas de plus grand regret parce que j’aurais pu sortir avant ou après. Avec des si on refait le monde ! Cette épreuve, c’était la plus belle pour Maxime, pour moi la deuxième plus belle après le parcours du combattant lors de l’épisode précédent. C’est aussi "Koh-Lanta" : dépasser la douleur physique et mental et c’est vraiment ce qui s’est passé sur cette épreuve. Maxime n’en peut plus au bout de cinq minutes… et il a tenu quarante-cinq minutes ! On a perdu mais quelle fierté de l’avoir porté si longtemps. 

Il y a des façons de faire et vous promettre que vous êtes intouchables en vous regardant dans les yeux, pour ensuite faire l’inverse, j’avoue que ça pique un peu

Louana

N’est-ce pas injuste de la part des autres de vous éliminer tous les deux après une telle performance ? D’autres binômes étaient clairement moins méritants…

Hélas ça ne s’est pas joué sur cette épreuve du tout. Ça s’est joué bien avant et il y a plein de facteurs à prendre en compte. Il y a le fait que Maxime était sur la sellette depuis un moment, le fait que je gagnais beaucoup d’épreuves aussi. Or, certains ne votent clairement pas au mérite et éliminent les plus forts. Il y a aussi le fait que j’avais fait une promesse à Colin aux ambassadeurs que je n’ai pas su tenir et certains m’en ont voulu, notamment les plus jeunes. 

Il y a aussi le fait que les anciens verts, François le premier, vous ont lâché. Quand il explique qu’il s’est découvert des valeurs en commun avec Fouzi et Géraldine, vous le croyez ? Ou vous vous dites qu’il dit ça pour justifier d’éliminer sa principale rivale à ce stade du jeu ? 

Je n’en sais rien, je ne sais pas ce que pense François.

Vous n’en avez pas reparlé depuis ? 

On a eu cette discussion, oui. Il m’a dit que j’étais une guerrière, que c’est moi qui allais marquer ce "Koh-Lanta" au final. Mais c’était trop tard. Avant le conseil, j’avais vraiment espoir d’être sauvée. Je me savais menacée par mon binôme avec Maxime, mais j’étais aussi persuadée qu’il y avait une alliance des verts très forte. Après tout, j’avais été cheffe d’équipe, c’est moi qui avais choisi les membres. François avait toujours dit qu’il avait ces valeurs de pompier à respecter et je pensais qu’il ne me toucherait pas. Et puis j’avais sauvé tout le monde aux ambassadeurs. Je pensais mériter plus de reconnaissance mais c’est ça aussi "Koh-Lanta". 

Êtes-vous déçue humainement ? 

Je ne sais pas… Après, c’est vrai qu’en rentrant de l’épreuve d’immunité, j’avais dit à François : "Ne me fais pas galérer. Je n’ai pas envie d’être choquée pendant le conseil. Si vous voulez m’éliminer, dites-le-moi !". Vous savez il se passe un jour et demi avant le conseil, c’est très très long. On passe par des moments de stress hyper intenses. Et là où je suis déçue, c’est d’avoir eu François, Nicolas ou Ambre qui me disent "Jamais tu sors, on va te protéger". Ils m’ont menti ouvertement, il y a eu de la trahison. Mais c’est le jeu, ça fait 20 ans que c’est comme ça. Dès fois ça fait mal et plus on va avancer dans l’aventure, plus ça va faire mal. Mais il y a des façons de faire et vous promettre que vous êtes intouchables en vous regardant dans les yeux, pour ensuite faire l’inverse, j’avoue que ça pique un peu.

Si on vous propose un all-stars demain, vous y allez ? 

C’est ce que beaucoup de gens me demandent sur les réseaux. Si vous m’aviez posé la question en sortant, j’aurais dit jamais de la vie. Mais aujourd’hui ma position est tout autre. Parce que je n’ai pas été éliminée en direct, mais en destins liés avec Maxime. Donc j’ai ce sentiment de revanche et si on m’appelle pour un all-stars, j’y vais tout de suite. 

Louana, dans la vraie vie, vous êtes "chasseuse de rentabilité" dans l’immobilier. Ce "Koh-Lanta", c’était quand même une bonne affaire ? 

Ah bien sûr que c’était une bonne affaire ! Je préfère finir comme ça et avoir le parcours que j’ai eu que finir sur les poteaux avec zéro victoire. J’ai trois victoires individuelles, j'ai été cheffe des rouges, j’ai été aux ambassadeurs et j’ai convaincu Colin d’éliminer un jaune… J’ai même été cheffe de la marmite ! Alors, je sors de ce "Koh-Lanta" un peu triste, mais avec la fierté de m’être dépassée. 


Propos recueillis par Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info