Miss France 2022 : Diane Leyre succède à Amandine Petit

Miss France 2022 : pour la première fois, les candidates auront un contrat de travail

Rania Hoballah
Publié le 17 novembre 2021 à 12h57
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

RÈGLEMENT – Alexia Laroche-Joubert, la nouvelle présidente de la société Miss France, a annoncé que les miss régionales seraient désormais rémunérées pour le grand show diffusé en direct sur TF1.

C'est une grande nouveauté dans l'histoire du concours Miss France. Cette année, les miss régionales qui participent à l'élection auront un contrat de travail et seront donc rémunérées. C'est Alexia Laroche-Joubert, la nouvelle présidente de la société Miss France, qui l'a annoncé lors de la conférence de presse du programme qui sera diffusé en direct sur TF1 le 11 décembre depuis le Zénith de Caen. 

"Miss France est un concours, mais aussi une émission de télévision. Depuis ma nomination, nous avons travaillé à la ligne éditoriale. Cela aura des conséquences artistiques et juridiques. Cette année, les 29 Miss qui défileront auront des contrats de travail", a déclaré Alexia Laroche-Joubert. 

Les néoféministes profitent de la visibilité médiatique du concours pour s’offrir du buzz

Alexia Laroche-Joubert

Une décision qui sonne comme une réponse à la plainte de l'association Osez le féminisme ! qui avait saisi en octobre les prud’hommes car elle estimait que le concours de beauté est "sexiste" et qu'il enfreint le droit du travail. "Il y a eu beaucoup de polémiques de la part des néoféministes profitent de la visibilité médiatique du concours pour s’offrir du buzz. J’étais prête à dialoguer, sauf que leurs dernières déclarations montrent qu’elles n’ont qu’un but : tuer le concours". 

Lire aussi

Alexia Laroche-Joubert a également admis que "certains critères peuvent peut-être sembler un peu dépassés. Peut-être que le mot célibataire n’a pas été bien compris, peut-être que sur les tatouages on a été un peu trop restrictifs. Il faut qu’on en parle aux comités, qui font les premières sélections", a admis la productrice de 51 ans.


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info