#PODCAST - Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux

"Syndrome E" sur TF1 : "La série est aussi sombre et complexe que le roman", se réjouit Franck Thilliez

Jérôme Vermelin
Publié le 6 octobre 2022 à 17h37
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

TF1 diffuse ce jeudi soir les épisodes 3 et 4 de "Syndrome E", l’adaptation du thriller à succès de Franck Thilliez avec Vincent Elbaz et Jennifer Decker.
Dans un prochain numéro du podcast "Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux", l’écrivain livre son avis sur la série dont le démarrage a été suivi par plus de 3 millions de téléspectateurs.

Il est l’une des stars de la nouvelle vague du thriller français. Franck Thilliez, 48 ans, enchaîne les romans à succès depuis près de deux décennies. Mais s’il y en a un qui lui tient particulièrement à cœur, c’est bien Le Syndrome E. Paru en 2010, il met en scène la première enquête commune entre ses deux personnages récurrents, le commissaire Franck Sharko et la jeune flic Lucie Hennebelle.

Ces deux flics au passé douloureux prennent vie sous les traits de Vincent Elbaz et Jennifer Decker dans la série qui a démarré en tête des audiences jeudi dernier sur TF1, avec plus de 3 millions de téléspectateurs. À la veille de la diffusion des épisodes 3 et 4, l’écrivain nordiste s’est confié mercredi à cinq de ses lecteurs dans le cadre d’un épisode spécial du podcast "Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux", bientôt disponible sur TF1info.

AFP

J’ai vraiment beaucoup aimé, partant du fait que je suis parvenu à me détacher de mon propre livre dès le début

Franck Thillez

"Il y a deux choses auxquelles je tenais absolument", raconte Franck Thilliez au sujet de l’adaptation de son "bébé", qui a été confiée au scénariste Mathieu Missoffe. "D’abord qu’on respecte l’univers de mes livres, sombre et sans concession. Je ne voulais pas qu’il soit adouci ou aseptisé. Ensuite qu’on retrouve cette brisure propre aux personnages de Franck Sharko et Lucie Hennebelle. Chacun est abimé, cabossé par la vie, même si c’est d’une manière différente. Leur passé est collé à leur peau et les empêche d’avoir une vie comme tout le monde."

Si Syndrome E prend certaines libertés, notamment avec le "background" des deux personnages principaux, le cœur de l’intrigue est resté le même, basé sur de véritables recherches scientifiques sur la manipulation mentale. "J’ai vraiment beaucoup aimé, partant du fait que je suis parvenu à me détacher de mon propre livre dès le début", avoue l’écrivain. "À l’arrivée, je trouve qu’elle est ambitieuse, complexe et qu’elle aborde des sujets de société qui sont ceux avec lesquels on vit aujourd’hui. Avec des personnages borderlines comme dans les livres."

Bientôt la nouvelle enquête de Sharko et Hennebelle

Des pages à l’écran, que pense Franck Thilliez du travail des deux acteurs qui incarnent ses héros fétiches ? "Lorsqu’on m’a dit que Vincent Elbaz allait jouer Sharko, ma première réaction, c'était la surprise", reconnaît-il. "J’avais une image de lui plutôt solaire, étant resté sur des films plus anciens comme La vérité si je mens. Dans mes livres, je ne donne pas de description physique précise du personnage et Vincent m’a dit qu’il était allé puiser dans telle ou telle histoire pour avoir les informations nécessaires. Le visage abimé avec les cicatrices, la brosse, le regard toujours très sombre… Il m’a étonné."

Même son de cloche pour Lucie Hennebelle, un personnage qui avait été incarné par Mélanie Laurent dans La Chambre des Morts d’Alfred Lot, en 2007. Dans Syndrome E, elle est jouée par Jennifer Decker, pensionnaire de la Comédie française, une actrice qui n’avait jamais évolué dans l’univers du thriller. "Lucie, c’est l’opposée de Sharko. C’est un être très sombre, mais qui dégage une forme de lumière au fond d’elle-même. Physiquement, Jennifer correspondait bien au personnage et quand je l’ai vu jouer, j’ai été séduit par son implication", avoue Franck Thilliez. "Ça a collé tout de suite."

Au moment où les téléspectateurs suivent Syndrome E, l'infatigable Franck Thilliez est en train de mettre la touche finale à la nouvelle enquête de Sharko et Hennebelle. Pour en savoir plus sur l’intrigue, il faudra écouter le nouvel épisode du podcast "Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux", en ligne à partir du 8 octobre sur TF1info et sur toutes les plateformes.


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info