"The Voice" : fauteuil cassé, Bigflo en larmes, nouvelles règles... dans les coulisses des auditions

Publié le 24 novembre 2022 à 15h23
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Les tournages de la prochaine saison de "The Voice" ont démarré cette semaine au studio du Lendit, à deux pas du Stade de France.
Une centaine de candidats vont se présenter face à un nouveau jury composé de Vianney, Amel Bent, Zazie et Bigflo et Oli.
TF1info s'est glissé dans les coulisses du show qui accueille un jury flambant neuf qui sait comment mettre l'ambiance.

"Non mais Vianney, il connait la moitié des candidats. En fait, ils se font des raclettes toutes les semaines". En ce mercredi pluvieux du mois de novembre, l'ambiance est au beau fixe sur le plateau des auditions à l'aveugle "The Voice". Les quatre coachs de cette nouvelle édition s'amusent comme des petits fous. Il faut dire que Bigflo et Oli, les petits nouveaux qui partagent le même fauteuil, prennent un malin plaisir à chambrer Vianney, dont c'est la troisième saison en tant que coach. 

"C'est le V de Vianney en fait", lancent-ils alors que l'interprète de Je m'en vais vient d'être encore choisi par un candidat qui, pour la petite histoire, s'avère être le frère d'un participant de la précédente édition. "Il y a vraiment un air de famille", lance Amel Bent, tout de rose vêtue et perchée sur de vertigineux talons. La chanteuse qui a passé deux ans dans le jury de "The Voice Kids" participe à sa quatrième saison dans la version adulte. À ses côtés, on retrouve Zazie, de retour dans le fauteuil rouge pour la sixième fois après cinq ans d’absence (sans compter sa participation à la saison All Stars en 2021). 

Pardon, on a 8 ans d'âge mental

Zazie

Pour contrer Vianney qui a le "mojo", Bigflo et Oli n'ont pas hésité à user de leur "Superblock "(qui remplace le "Block"), un petit bonus permettant à un coach de bloquer un de ses voisins à tout moment (que ce soit pendant la prestation du talent ou lors du débrief). De quoi mettre du piment dans la compétition. "Il y aura d'autres surprises, notamment lors des Battle et Cross Battle", nous glisse Mathieu Grelier, le directeur des programmes chez ITV Studios, visiblement ravi de l'alchimie qui règne entre les coachs. 

"On ne sait jamais si la magie va opérer, mais là, il y a une super ambiance. On est très contents". Ils n'en sont qu'à leur troisième journée de tournage, mais ils s'entendent déjà comme larrons en foire. La preuve : ils viennent de casser un fauteuil en s'agglutinant tous dessus alors qu'il se retournait. "Pardon, on a 8 ans d'âge mental", s'excuse Zazie sous les rires du public qui fait enfin son retour après deux années marquées par le Covid. "Ah mais c'était vous déjà la dernière fois !", s'amuse Vianney face au technicien venu réparer l'incident. 

90% des talents sont des amateurs

Côté candidats, cette année, le niveau s'annonce aussi exceptionnel. "On dit ça tous les ans, mais cette promotion fait sans aucun doute partie des meilleures. Bruno Berbères (le directeur artistique, NDLR) et ses équipes ont travaillé 6 mois sur le casting composé essentiellement de 90% d'amateurs", poursuit Mathieu Grelier qui se réjouit qu'en 12 ans, l'émission suscite toujours autant l'engouement. "C'est l'édition pour laquelle nous avons reçu le plus de candidatures au global. Sur 50.000 voix entendues, nous en avons sélectionné 102 pour des équipes de 14 talents".

Lire aussi

Ce mercredi, nous avons en effet assisté à des prestations bluffantes, comme celle d'un prof de français qui avait loupé son audition l'an dernier à cause du Covid, ou celle d'une jeune fille de 16 ans dont la détermination a touché les coachs. Une chose est sûre : Bigflo se souviendra longtemps du passage de ce jeune chanteur de 19 ans qui a l'a fait pleurer en reprenant un titre du duo. "Il faut du courage pour venir avec un morceau comme ça à 'The Voice'. Et c'est très rare de m'avoir avec un texte que j'ai écrit…", a admis le coach bouleversé. 


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info