VIDÉO - "The Voice" : Mickael Jiminy l’a "fait kiffer" avec son rap, Oli lance un freestyle pour le convaincre

Publié le 17 février 2024 à 23h43

Source : The Voice

L’Auvergnat de 22 ans qui se définit comme "un rappeur de chambre" est venu à "The Voice" pour asseoir sa légitimité.
Il a réussi sa mission en faisant se retourner les deux frères toulousains, réputés très exigeant avec ceux qui s’essaient à leur style musical.
Le cadet a même donné de sa personne pour s’assurer que le talent rejoigne leur équipe.

Les rappeurs sont rares dans "The Voice". Mais tous ceux qui s’y sont essayés ont marqué l’émission de leur empreinte. Mickael Jiminy a bousculé les coachs d’un cri puissant avant de les régaler avec son flow d’une rapidité insolente. Originaire de Clermont-Ferrand, il se présente aux auditions à l’aveugle du concours de chant de TF1 pour "vraiment savoir ce qu’il vaut".  "Les frangins, si eux se retournent, tu peux dire que c’est une énorme victoire. Parce qu’ils sont incroyablement difficiles avec leurs collègues rappeurs", le prévient d’emblée le directeur de casting Bruno Berberes en parlant de Bigflo et Oli.

Tu as fait un exercice que je serais incapable de faire
Oli à Mickael Jiminy

Les Toulousains sont les premiers à se retourner en entendant sa reprise de "Leave me alone" de l’Américain NF, suivis par deux autres coachs. Mika se dit fan de son nom de scène, emprunté au personnage de Jiminy Cricket dans Pinocchio. Vianney salue son "énorme niveau" et compare son "son très pop" d’Eminem. "Je t’assure qu’ici tu as de quoi faire des pas de géant", lance-t-il. Mais Oli commence par le mettre en garde en lui délivrant "un carton rouge", tiquant sur "les ressemblances dans la voix et l’interprétation" avec l’interprète original, "l’un de ses artistes préférés".

"Pas de chance pour toi, c’est vraiment un morceau que j’écoute toutes les semaines", glisse-t-il avant de remarquer que "tout le reste était incroyable, une énergie de fou". "Tu as fait un exercice que je serais incapable de faire. Merci mec parce que tu m’as fait kiffer", sourit-il. Son frère aîné Bigflo lui demande alors de "faire un petit truc pour le convaincre" de rejoindre leur équipe. Son freestyle enflamme le plateau mais Mickael Jiminy n’avait pas besoin de ça pour les choisir. "Y a deux gars là-bas, je suis fan d’eux depuis que je suis gamin", réagit-il en les pointant du doigt. Le début d’une collaboration qui a tout pour être fructueuse.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info