Danse avec les stars 2022

Théo Fernandez, des Tuche à "Danse avec les stars" : "Je croyais que le Modern Jazz, c’était de la musique !"

par Jérôme VERMELIN
Publié le 15 septembre 2022 à 8h00
JT Perso

Source : Sept à huit

Célèbre grâce au rôle de Donald dans "Les Tuche", Théo Fernandez participe à la saison 12 de "Danse avec les stars".
Novice sur le parquet, il attend son premier prime avec un mélange d'impatience et d'inquiétude.

Le surdoué de la famille Tuche sera-t-il le cancre de "Danse avec les stars" ? À quelques heures de son entrée en lice, Théo Fernandez n’a qu’une crainte : être victime du buzzer rouge comme David Douillet lors du premier prime. Envoyé en face-à-face par Chris Marques, l’ancien judoka a été éliminé par les téléspectateurs qui ont préféré sauver la chanteuse Eva Queen. "J’ai trouvé ça un peu rude pour être honnête. Le pauvre David qui était venu avec toute sa famille… Je comprends sa déception. Il paraît qu’il a mangé Chris Marques en panini le lendemain !".

Positif au Covid, le juré emblématique de l’émission sera remplacé par une vieille connaissance puisque Jean-Marc Généreux a accepté de le remplacer au pied levé. Ce qui ne veut pas dire que la tâche de Théo sera plus simple. Lorsqu’on lui demande s’il rêvait de participer au programme de TF1, le jeune acteur se marre. "Quand on me l’a proposé, je ne m’y attendais pas. Je pensais que les producteurs m’avaient appelé parce qu’ils avaient analysé avec un outil de calcul que j’étais vraiment capable de faire tout ça. Et en fait pas du tout ! Je galère !".

Plus je débranche mon cerveau, plus je me laisse aller… et plus je suis dans les temps. Alors que plus je réfléchis, plus je mentalise… et plus c’est catastrophique !

Théo Fernandez

S’il garde encore secret le nom de sa partenaire, Théo assure que c’est "une bosseuse". "Dès le premier entraînement, on ne s’est pas posé de question, le but étant déjà de franchir ce premier prime et ensuite d’aller le plus loin possible", assure ce novice presque complet. "Lorsqu’on me demande s’il y a une danse que j’appréhende en particulier, ça me fait marrer puisque je n’en connaissais aucune avant de rejoindre le casting. Je croyais que le Modern Jazz, c’était une musique ! Vous savez s’il y aura du breakdance ? Non ? Parfait !" (Rires).

Comédien depuis l’âge de 11 ans, celui qui a été Gaston Lagaffe dans le film de Pierre-François Martin-Laval pourrait miser sur son timing comique pour compenser ses limites techniques. Mais là encore, il nous met en garde, mi-amusé, mi-fataliste. "Si je dois assurer une chorégraphie millimétrée, je ne suis pas dans les temps parce que je n’arrive pas à compter comme les danseurs professionnels", sourit-il. "Mais depuis le début des répétitions, j’ai réalisé que plus je débranche mon cerveau, plus je me laisse aller… et plus je suis dans les temps. Alors que plus je réfléchis, plus je mentalise… et plus c’est catastrophique !".

Si le rôle de Donald Tuche a mis sa carrière en orbite alors qu’il avait à peine 13 ans, Théo Fernandez fait preuve d’une autodérision assez rafraichissante dans un métier où les égos sont souvent gonflés à bloc. "Le plus difficile lorsqu’on a débuté ce métier lorsqu’on était enfant… c’est justement de rester enfant", avoue-t-il. "On grandit avec des adultes, qui ont des problèmes d’adultes, ce n’est pas toujours simple".

Afin de garder les pieds sur terre, ce Toulousain de naissance vit aujourd’hui à Bordeaux, loin des tentations de la capitale. "Je suis monté à Paris avec mes habits et j’ai mis tous mes projets entre parenthèses. Je sais que certains candidats ont réussi à tourner tout en participant à l’émission, mais moi ça me paraissait compliqué. Après, si j’avais eu un film avec Tim Burton, j’aurais essayé de caler les deux !". 

Lire aussi

Vendredi soir, Théo mise sur son naturel et son sens de l’humour pour séduire le jury et sauver sa place dans l’émission. "J’ai regardé Billy Crawford la semaine dernière et c’est incroyable ce qu’il fait", assure l'acteur. "Non seulement c’est un gros bosseur, mais en plus, il est d’une gentillesse infinie. Heureusement parce que sinon ça serait très énervant. On fait la même émission, mais j’espère qu’on ne sera pas jugé sur les mêmes critères. Moi, je redoute tout le monde... Mais je crois que personne ne me redoute !".


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info