Diffusée chaque mercredi à 21h10 sur TF1, "Will Trent " suit les enquêtes d’un agent spécial dyslexique de Géorgie à qui aucun crime ne résiste.
Son interprète est devenu le nouveau chouchou de la télévision américaine, où la série a été renouvelée pour une troisième saison.
Les épisodes sont disponibles en streaming sur TF1+.

Certains en font déjà le cousin éloigné de Columbo et Monk. Un policier pas comme les autres qui a su immédiatement s’attirer la sympathie des téléspectateurs. Adaptée des best-sellers de Karin Slaughter, la série Will Trent met en scène un agent spécial du Bureau d’investigation de Géorgie qui lutte contre le crime, jamais sans son chihuahua Betty, mais aussi contre ses propres démons. À commencer par sa dyslexie et les fantômes de son adolescence difficile, lui qui a été balancé de famille d’accueil en famille d’accueil. 

Diffusé sur TF1 et TF1+ depuis le 15 mai, la fiction connaît un grand succès aux États-Unis où elle aura droit à une troisième saison. On fait les présentations avec Ramon Rodriguez, l’interprète de ce flic déterminé dont tout le monde parle outre-Atlantique.

La série a fait de lui une star

Il y a bien longtemps que les Américains ne s’étaient pas autant passionnés pour une série à la télévision. Lui n’avait jamais connu ça. Avant d’être retenu pour incarner Will Trent, Ramon Rodriguez a fait des apparitions dans New York Unité Spéciale, Sur écoute, The Affair ou encore dans le film Transformers 2. Il a même été le Bosley du reboot de Drôles de dames, Charlie’s Angels, dont les ailes ont rapidement été coupées en 2011. Une expérience amère parmi d’autres à laquelle il a repensé avec le succès de Will Trent.

"C'est la première fois de ma carrière que je fais partie d'une série qui passe de la première à la deuxième saison, alors ces moments ne m'échappent pas", glisse-t-il sur Instagram où son nombre d’abonnés est étrangement minuscule comparé à celui des téléspectateurs sur ABC. 37 millions de curieux pour la première saison contre… 41.500 followers sur le réseau social. Invité de tous les talk-shows en vogue outre-Atlantique et nommé aux Critics Choice Awards, sa cote de popularité ne devrait cesser de grimper.

Il fait la fierté de Porto Rico

Il y est né en 1979 et une partie de sa famille, dont son père musicien, y réside encore. Ramon Rodriguez profite de ses venues sur les plateaux pour mettre en avant ses racines portoricaines. C'est dans le Lower East Side, quartier cosmopolite du sud de Manhattan, qu'il a grandi. Le quadragénaire ne cache rien de sa enfance pas toujours simple et loue sa "super-héroïne" de mère qui l'a élevé seule avec ses trois soeurs aînées. Il n'a jamais perdu le lien avec son île, qu'il a aidée après le passage dévastateur de l'ouragan Maria en 2017 aux côtés d'une association.

Il rêvait d’être basketteur

Ramon Rodriguez martèle en interview que "le basket, c’est sa vie". Lui qui joue au poste de meneur a obtenu une bourse grâce à sa pratique sportive pour le lycée et l’université. Il débute ses études supérieures en Virginie occidentale avant de rejoindre la prestigieuse NUY à New York, qu’il quitte avec un diplôme de marketing sportif en poche. Il s’est longtemps imaginé travailler en coulisses avec les Knicks, son équipe préférée pour qui il a même été stagiaire. Mais ça, c’était avant une journée qui a tout fait basculer.

Sa carrière tient à une paire de sneakers

Certains sportifs sont devenus acteurs après une blessure. Lui doit sa nouvelle passion à une publicité. En 2001, Ramon Rodriguez est chez lui à New York quand un ami lui propose de se rendre à un évènement organisé par Nike. Il hésite, refuse puis change d'avis en apprenant que l'équipementier offre une paire de sneakers gratuites à tous les participants. Il fait le show en faisant tourner la balle sur un stylo - geste qu'il reproduira dans l'émission de Kelly Clarkson l'an dernier. Suffisant pour lui faire remporter le concours et faire de lui le visage du prochain spot de la marque. Et lui faire totalement changer de voie.

Il a un "anniversaire d'Internet"

Sa vie privée l'est pour l'instant encore un peu. Sur les réseaux sociaux, Ramon Rodriguez ne s'affiche pas avec sa compagne et parle essentiellement de son activité d'acteur. De quoi donner des idées à des petits malins. Invité chez Jimmy Kimmel le mois dernier, le comédien explique avoir un "anniversaire d'Internet". Une fausse date que les plus curieux trouveront en ligne.

"Je n’étais pas au courant jusqu’à ce que je reçoive des messages de fans et même de ma famille (…). Quelqu’un s’est trompé, ce n’est mon rôle de les corriger", s'amuse-t-il. Ses collègues aussi ont été floués et lui ont même préparé une surprise sur le tournage en décembre. La vraie date, il la gardera pour lui. C’est sans doute ça, la rançon de la gloire.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info