Une statue de Lady Di inaugurée, 24 ans après sa mort

Qui est l'auteur de la statue en hommage à Diana inaugurée jeudi à Londres ?

Delphine DE FREITAS
Publié le 1 juillet 2021 à 17h24
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

CURRICULUM VITAE - Choisi par une commission privée réunissant les princes William et Harry, le sculpteur Ian Rank-Broadley est également l’auteur de l’effigie de la reine qui illustre les pièces de monnaie depuis 1998.

Il met son art au service des autres depuis près de quatre décennies. Mais sa dernière création en date risque d’être celle que le public scrutera le plus. Ian Rank-Broadley a été désigné par le prince Harry et le prince William pour réaliser une statue de la princesse Diana, décédée en août 1997 à Paris dans un accident de voiture. 

Lancé il y a quatre ans, le projet se concrétise ce jeudi 1er juillet avec la révélation de l’objet qui trônera dans les jardins de Kensington Palace qu’elle affectionnait tant. Aucun détail n’a filtré sur l’œuvre avant sa présentation lors d’une cérémonie en très petit comité pour cause de crise sanitaire. L'artiste a choisi de la représenter debout, en chemise et pantalon, entourée de deux enfants - une fillette à sa gauche et un petit garçon à sa droite.

Un quatrième monument londonien pour Diana

"Cela fait 20 ans que notre mère est décédée et le temps est venu de reconnaître son impact positif sur le Royaume-Uni et autour du monde avec une statue permanente. Notre mère a touché tant de vies. Nous espérons que cette statue va aider ceux qui visitent Kensington Palace à réfléchir à sa vie et son héritage", écrivaient-ils les fils de Lady Di lors de l’annonce de la commande de la statue il y a quatre ans.  Un comité de six personnes, dont la soeur de la défunte Lady Sarah McCorquodale, a ensuite été réuni par les deux princes afin de s'accorder sur le choix d'un sculpteur et de lever des fonds privés pour la réalisation de la statue. 

Opter pour Ian Rank-Broadley sonnait presque comme une évidence. Né en 1952 dans le Surrey, celui qui se définit sur son site comme "l’un des sculpteurs contemporains majeurs" est déjà lié à la famille royale britannique. C’est à lui que l’on doit le visage de la reine qui orne les pièces de monnaie outre-Manche depuis 1998. Il a également signé les pièces célébrant le centenaire de la reine-mère, les jubilés d’argent et d’or d’Elizabeth II ainsi qu’une autre série à l’effigie du prince Charles. Il travaille essentiellement le bronze pour des œuvres au réalisme saisissant. Parmi son travail le plus impressionnant, on pourra citer les larges statues installées à The Armed Forces Memorial – l’un des sites commémorant la Seconde Guerre mondiale les plus importants d’Angleterre.

Lire aussi
VIDÉO LCI PLAY - William & Harry rendent hommage à leur mère Lady DiSource : Sujet TF1 Info
JT Perso

La statue de Diana s’annonce déjà comme un objet pour l'Histoire qui prouve une fois de plus l'impact de Lady Diana sur toute une génération. Il s'agira du quatrième monument londonien en son honneur, dont une fontaine qui porte son nom à Hyde Park. À Paris, la flamme surmontant le pont de l'Alma a longtemps été un lieu de pèlerinage pour ses adorateurs.


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info