Accusé de viol et corruption de mineur, le youtubeur Norman Thavaud dans la tourmente

Qui est Norman Thavaud, le youtubeur star accusé de corruption de mineures et de viol ?

par Jérôme VERMELIN
Publié le 5 décembre 2022 à 19h27
JT Perso

Source : TF1 Info

Norman Thavaud, 35 ans, vient d’être placé en garde, soupçonné de corruption de mineures et de viol.
En dix ans, cet autodidacte a connu une ascension éclair grâce à ses vidéos humoristiques postées sur YouTube.
Une success story lucrative qui pourrait bien être stoppée net par la procédure judiciaire en cours.

Avec près de 12 millions d’abonnés à sa page YouTube depuis 2010, Normand Thavaud, 35 ans, est l’un des poids lourds du web à la française. De ses premières vidéos amateures aux marches du Festival de Cannes en passant par les plus belles scènes de France, son ascension connaît aujourd’hui un coup d’arrêt avec son placement en garde vue. Entendu par la brigade de protection des mineurs, il est soupçonné de corruption de mineures et de viol suite à une enquête, ouverte en janvier dernier, qui concerne six plaignantes à ce jour.

Né à Arras, Norman a grandi à Liévin avant de s’installer à Paris après la mort de sa mère, lorsqu’il est encore enfant. Après son bac, il entame des études de cinéma avant de former en 2008 un trio baptisé Le Velcrou avec son pote de lycée Hugo Dessioux, alias Hugo tout seul, et Marc Jarousseau, dit Kemar. Après le succès de leurs premières vidéos sur Dailymotion, chacun se lance en solo. Et c’est clairement Norman qui sort du lot avec ses sketches comiques tournés depuis son appartement de Montreuil.

Pub, ciné, télé... Tout le monde se l'arrachait

Tournée en plan fixe entre quatre murs, une vidéo comme "Le Club de Ping Pong" cumule à ce jour plus de 10 millions de vues sur la page YouTube "Norman fait des vidéos". Avec son humour potache, le jeune homme est l’un des premiers à être rémunéré par la plateforme américaine. Le phénomène fascine les médias traditionnels, mais aussi le monde du spectacle qui lui tend la main. Après avoir tourné des pubs pour Orange, il fait ses débuts au cinéma dans Pas très normales activités de Maurice Barthélémy en 2013. Un flop retentissant qui ne l’empêche pas de poursuivre sa progression.

En 2015, Norman monte son premier stand up avec plus de succès puisqu’il réunit 400.000 spectateurs dans toute la France. Après des apparitions dans des séries courtes comme Bref, Scènes de ménage ou encore Péplum, il tient son propre rôle dans Dix pour cent sur France 2 puis dans Presque adultes, un programme éphémère diffusé de juillet à septembre 2017 sur TF1. Entre temps, on l’a revu sur grand écran dans Alibi.com de Philippe Lacheau et dans Mon Roi de Maïwenn. Un film qui lui permet de monter les marches du Festival de Cannes entouré des plus grandes stars...

En 2015, Norman monte les marches du Festival de Cannes avec Vincent Cassel, Louis Garrel et toute l'équipe de "Mon roi", le film de Maïwenn.
En 2015, Norman monte les marches du Festival de Cannes avec Vincent Cassel, Louis Garrel et toute l'équipe de "Mon roi", le film de Maïwenn. - AFP

C’est en 2018, dans le sillage du mouvement MeToo, que surgissent les premières accusations à son encontre lorsque Squeezie, un autre youtubeur en vue, publie sur Twitter un message dénonçant le comportement inapproprié de certains vidéastes avec le hashtag #BalanceTonYoutubeur. À l’époque, Le Parisien publie les noms de plusieurs stars des réseaux accusées d’avoir abusé de leur notoriété auprès de jeunes fans. Norman n’y figure pas et Squeezie lui présente ses excuses. Mais l'affaire laisse des traces.

Après avoir atteint les sommets en moins de dix ans, Norman Thavaux voit en réalité son étoile s’assombrir peu à peu. Si côté privé tout va pour le mieux - sa compagne, l’influenceuse Martha Gamblet, a donné naissance à leur premier enfant au printemps 2019 -, ça commence à coincer côté boulot. Ses vidéos n’ont en réalité plus le même succès qu'auparavant, la nouvelle génération se montrant moins cliente de ses parodies de films et de séries, pourtant tournées avec plus de budget que ses premières publications. Diffusé sur Prime Vidéo, l'un de ses sketches est même accusé de racisme lorsqu'il critique la présence de la comédienne noire Lashana Lynch dans le prochain James Bond.

Lire aussi

À l'été 2020, la presse révèle l’existence d’une plainte déposée quelques mois plus tôt par Maggie Desmarais, une fan québécoise qui accuse Norman de lui avoir demandé des photographies à caractère sexuel alors qu’elle était mineure. "Je veux qu’il assume ce qu’il a fait", dénonce-t-elle dans une vidéo publiée sur le site Urbania.fr. Elle figure aujourd’hui parmi les six jeunes femmes qui ont été interrogées dans le cadre de la procédure judiciaire en cours.

Depuis sa participation à la comédie Ducobu 3, Norman s’était fait plus discret sur les écrans. S’il publie encore régulièrement des vidéos sur sa page YouTube, à l’image de celle consacrée il y a une dizaine de jours à la Coupe du monde de football au Qatar, sa carrière pourrait être lourdement impactée à court terme puisque Webedia, la société qui produit ses contenus, vient d’annoncer la fin de leur collaboration.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info