"Qui veut épouser mon fils" : Elsa Fayer promet un final renversant

Le service METRONEWS
Publié le 12 juin 2014 à 18h18
"Qui veut épouser mon fils" : Elsa Fayer promet un final renversant

INTERVIEW - Le dernier épisode de "Qui veut épouser mon fils 3" c'est vendredi soir sur TF1. L'animatrice Elsa Fayer évoque le succès de l'émission, qui a déjà entamé le casting de la quatrième saison. Et promet cette année un final étonnant.

L'audience de "Qui veut épouser mon fils" ne faiblit pas, après trois saisons à l'antenne. Doit-on s'attendre à en voir une quatrième ?
Quand on lance une émission, on appréhende toujours sa réception. Je savais que le concept avait un bon potentiel. On avance déjà sur la quatrième saison, le casting est lancé. Il se passe ce qu'on peut espérer de mieux puisque QVEMF rencontre son public : je suis ravie !

Comment expliquez-vous le succès du programme ?
Les relations familiales suscitent une vraie curiosité chez les téléspectateurs. Le casting y est pour beaucoup. Dans chacun des candidats, on retrouve toujours des petites choses qui nous amusent, on s'identifie à eux. Il y a une dimension psychologique importante. Les choix que font les mamans et leurs fils en disent long sur leurs relations.

Certaines séquences sont parfois "too much". On a le sentiment que ce sont des sketches…
Ce n'est pas le cas, même si la musique peut accentuer le côté un peu dramatique de certaines des situations. QVEMF est un divertissement, on n'est jamais dans le vrai drame : c'est la vie mais en accéléré. En tout cas, aucun des candidats, pour qui les tournages sont très intenses, ne s'est senti trahi après avoir vu les épisodes.

"Certains propos de Thierry ont été durs à entendre"

À force de les côtoyer, préférez-vous l'un d'eux en particulier ?
Je suis là à un moment important de leur vie, le choix ou pas d'une compagne. Je les connais bien, et c'est comme dans la vie : quand on fréquente les gens, on leur donne souvent des circonstances atténuantes. Je ne suis surtout pas là pour les juger. J'ai de la tendresse pour Giuseppe (candidat de la première saison, ndlr), alors qu'il pouvait me faire bondir à cause de ses propos.

Cette saison Thierry est la cible de nombreux internautes qui critiquent son comportement pressant avec les femmes. Qu'en pensez-vous ?
Certains propos de Thierry ont été durs à entendre. Sa mère et lui ont parfois eu une drôle d'attitude devant les prétendantes. Les femmes se sont chargées de lui ouvrir les yeux sur certaines choses qui n'allaient pas. Lui comme les autres terminent l'émission en ayant beaucoup évolué.

Regardez-vous l'émission avec vos enfants ?
Oui, avec ma fille de 15 ans. Il n'y a rien de déshonorant dans ce programme. Si cela n'avait pas été le cas, je ne l'aurais même pas présenté (rires).

Auriez-vous pu craquer pour l'un des candidats ?
Thierry a ce côté "macho charmant" qui me plaît. Les machos m'attirent. Malgré leurs idées arrêtées sur les femmes, ils sont finalement plus féminins que ce qu'ils veulent laisser paraître.

Le dénouement du programme, c'est vendredi soir. Que pouvez-vous en dire ?
Juste que ce sera renversant !


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info