Le Louvre a replacé sur son mur l'un des tableaux français les plus connus, devenu le symbole de la République.
La "Liberté guidant le peuple", a été peinte par Eugène Delacroix en 1830.
Elle a été rénovée pendant six mois, pour un résultat éclatant, a constaté le 20H de TF1.

Chanceux visiteurs... La nouvelle s'est vite ébruitée, et le public a afflué en masse pour contempler le chef-d'œuvre. La toile de Delacroix est de retour, après six mois de restauration. Éclatante de beauté, la "Liberté" a repris sa place, star parmi les stars, sur les murs rouges des salles du Louvre réservées aux grands tableaux français. "C'est extrêmement touchant de retrouver les vraies couleurs", réagit un guide au micro de TF1, "ça fait plusieurs années que je le décris avec les couleurs que je connaissais, et là, j'ai l'impression qu'il faut que je revoie mes explications"

Rose aux joues

C'est le nouveau visage d'une icône de tous les manuels d'histoire des Français, image incontournable des années collège. On l'on a donc ranimée, en la débarrassant de ses vernis anciens. L'allégorie de la "Liberté" révèle son vrai profil d'origine, qui avait jauni avec le temps : elle arbore du rose aux joues et des lèvres presque cramoisies. C'est le résultat d'une remise en forme orchestrée depuis septembre 2023 derrière une cloison bâtie juste pour elle, échappant pour un temps à une notoriété aux origines un peu confuses. La liberté, la révolution, la France ? Que représente vraiment le chef-d'œuvre de Delacroix ?

Car à force d'être déployée sur des dizaines de produits dérivés, après avoir été à l'honneur sur notre ancien billet de 100 francs, ou le profil de nos timbres, on en a parfois oublié que cette peinture fixe un moment très précis de l'histoire. Il s'agit de la révolution de 1830, symbolisée par le personnage central : la Liberté. C'est une femme à qui l'on a reproché ses aisselles mal rasées et qui avait, d'abord, été dessinée de trois-quarts, avant d'être repositionnée de profil par Delacroix. La restauration aura aussi révélé qu'elle porte en fait une robe bicolore, et non d'un jaune uni comme on le croyait.

Retrouvez le reportage sur la redécouverte de "La Liberté guidant le peuple" dans la vidéo en tête d'article.


La rédaction de TF1info | Reportage : Florence Leenknegt, David Bordier, Michael Merle

Tout
TF1 Info