"Revenge", le livre sur la guerre entre Meghan et les Windsor qui fait beaucoup parler outre-Manche

Delphine DE FREITAS
Publié le 18 juillet 2022 à 19h26
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le biographe Tom Bower publie ce jeudi 21 juillet le résultat d’un an d’enquête sur les coulisses de la vie de l’actrice américaine au sein de la famille royale britannique.
Les bonnes feuilles ont été publiées sous forme d’épisodes par le tabloïd "The Sun" et le très sérieux "Times".
Des révélations pas très reluisantes pour les Sussex qui ne devraient pas les réconcilier avec les Britanniques.

La question lui a été posée dès leur arrivée dans les locaux de l’ONU à New York ce lundi 18 juillet. "Prince Harry, craignez-vous que le livre de Tom Bower ne vienne creuser le fossé entre vous et la famille royale ?", lance une journaliste. Accompagnée de son épouse Meghan, le duc de Sussex avance jusqu’à la salle où il prononcera quelques minutes plus tard un discours en l’honneur de la journée internationale consacrée à Nelson Mandela. Une prise de parole publique qui ne fera sans doute pas taire les bruissements causés par cet ouvrage controversé que tout le monde rêve de lire outre-Manche.

Son titre ? Revenge, Revanche. Le biographe Tom Bower, qui a déjà fait le récit de la vie du Premier ministre sortant Boris Johnson, promet de dire toute la vérité et rien que la vérité sur "Meghan, Harry et la guerre entre les Windsor". Un programme très alléchant pour toute personne désireuse d’ouvrir davantage une boîte de Pandore qu’avaient déjà fait sauter les Sussex lors de leur interview avec Oprah Winfrey. L’auteur assure avoir enquêté pendant un an, recueillant les témoignages des amis mais aussi des détracteurs du couple pour tenter de comprendre ce qui s’est joué dans les coulisses du palais.

Dieu merci, Meghan ne vient pas

La réaction d'Elizabeth II à l'absence de l'épouse de Harry aux obsèques du prince Philip

De larges extraits ont été publiés depuis vendredi dernier dans le très sérieux Times mais aussi dans le tabloïd The Sun. Le tout premier raconte notamment la réaction de la reine Elizabeth II en apprenant que son petit-fils assisterait seul aux funérailles du prince Philip le 17 avril 2021. "Dieu merci, Meghan ne vient pas", aurait-elle glissé à l’une de ses aides royales. De quoi donner le ton d’une rupture semblant irréversible. Tom Bower assure que la duchesse de Sussex "détestait" être comparée en permanence à Kate, sa "parfaite" belle-sœur. La brouille entre Thomas Markle et sa fille aurait fini d’agacer les Windsor, le prince Charles en tête. "Elle ne peut pas aller le voir pour que ça s’arrête ?", se serait-il emporté face à son fils.

DR

Tom Bower avance aussi que la famille royale était très en colère contre la couverture de Vanity Fair qui officialisait dans la presse qu’elle était "folle de Harry". Alors que Buckingham lui avait spécifiquement demandé de ne pas évoquer le nom de son célèbre compagnon... Revenge revient sur les disputes régulières au sein du palais qui ont mené au départ du couple vers les États-Unis, sur la manière dont ils ont organisé leur nouvelle vie, sur le choix du prénom de Lilibet pour leur fille et leur absence au balcon de Buckingham pour le jubilé début juin. De manière plus anecdotique, il rapporte également que Meghan avait décroché une audition pour la version britannique de "Danse avec les stars" en 2013. Mais qu’elle ne l’a pas passée en raison du contrat la liant à la série Suits.

Et les mémoires du prince Harry dans tout ça ?

Moins qu’un état des lieux des relations entre les Sussex et le reste de la famille royale, le livre de Tom Bower semble vouloir dresser un portrait de l’actrice américaine devenue princesse. Comme une réponse au conte de fées brossé par Harry et Meghan, libres, la biographie auquel le couple a confirmé avoir participé de manière indirecte. Sollicités par la presse britannique pour réagir à la sortie de Revenge ce jeudi 21 juillet, les tourtereaux ont pour l’instant gardé le silence. 

Lire aussi

Et s’ils réservaient leur droit de réponse à leur maison d’édition ? Annoncées pour la fin 2022, les mémoires du prince Harry ont disparu du calendrier de publication de Penguin Random House. De là à croire qu’il se laisse du temps pour donner sa propre version des faits… 


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info