Virée pour avoir regardé des séries, l’assistante de Robert De Niro le poursuit en justice

Publié le 30 octobre 2023 à 18h13

Source : TF1 Info

Après avoir travaillé pendant 11 ans au sein de la société de production de Robert De Niro, Graham Chase Robinson a été licenciée en 2019.
À l’époque, l’acteur lui a reproché d’avoir détourné des miles et d’avoir regardé des séries au bureau au lieu de travailler.
La jeune femme affirme être victime d’une vengeance de la part de Tiffany Chen, l’ex-prof d’arts martiaux qui partage la vie de la star.

Robert de Niro dans le box des accusés. À l’affiche de Killers of The Flower Moon, le nouveau film de Martin Scorsese, l’acteur de 80 ans est attendu ce lundi dans un tribunal fédéral de New York. La plaignante, Graham Chase Robinson, 37 ans, est une ancienne collaboratrice qui l’accuse de licenciement abusif.

D’après les documents judiciaires, dévoilés par la presse américaine, Graham Chase Robinson a été embauchée en 2008 par la star pour travailler à ses côtés au sein de sa société Canal Productions. Une collaboration fructueuse puisqu’au fil des années, elle a été promue vice-présidente et directrice financière. Elle gagne alors jusqu’à 300.000 dollars par an.

Robert De Niro est quelqu’un qui s’est accroché aux vieilles mœurs
Graham Chase Robin dans sa plainte

La success story s’achève printemps 2019 lorsque Canal Productions engage une procédure judiciaire afin de se séparer de la jeune femme, lui reprochant notamment d’avoir détourné les miles de son patron pour s’offrir des voyages à moindre coût. Mais aussi d’avoir "passé un temps astronomique à regarder des séries Netflix au lieu de travailler". Il est alors établi qu’au mois de janvier, elle aurait regardé 55 épisodes de Friends en l’espace de quatre jours.

À l’époque, Graham Chase Robinson riposte et dépose plainte à son tour, accusant la star de Taxi Driver de "commentaires sexistes" à son égard et de l’avoir du jour au lendemain "assigné à des tâches féminines stéréotypées" incompatibles avec sa fonction au sein de Canal Productions. Elle affirme que son ex-patron lui a notamment demandé d'effectuer ses lessives et de boutonner ses chemises, de le réveiller lorsqu'il dormait à l'hôtel... et même de lui gratter le dos. 

"Robert De Niro est quelqu’un qui s’est accroché aux vieilles mœurs", peut-on lire dans la plainte. "Il n’accepte pas l’idée que les hommes devraient traiter les femmes de manière égale. Il ne se soucie pas du fait que la discrimination fondée sur le sexe au travail viole la loi."

Dans sa plainte, Graham Chase Robinson met également en cause Tiffany Chen, la compagne de Robert Niro, lui reprochant d’avoir voulu se débarrasser d’elle parce qu’elle pensait qu’elle  était "amoureuse" de l’acteur. Ancienne coach d’arts martiaux, Tiffany Chen partage la vie du comédien depuis plusieurs années. L’été dernier, elle a donné naissance à une petite fille baptisée Gia Virginia. Elle aussi est attendue à la barre au cours du procès qui doit durer quinze jours.

"Madame Robinson est prête à raconter son histoire au jury", déclare ce lundi Brent Hannafan, son avocat. "Ses accusations sont convaincantes et les preuves à l’appui sont claires. Nous sommes persuadés lorsque tous les témoignages auront été entendus, le jury conviendra avec nous que Monsieur De Niro a fait preuve de discrimination et a exercé des représailles contre elle." De leur côté Robert De Niro et Tiffany Chen n’ont pas souhaité faire de commentaires en amont des débats.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info