Scène de nu non consentie : 54 ans après, les deux stars mineures du film "Roméo et Juliette" portent plainte

Publié le 4 janvier 2023 à 13h43

Source : Sujet TF1 Info

Stars du film de Franco Zeffirelli, Leonard Whiting et Olivia Hussey disent avoir été exploités sexuellement sur le tournage en 1968.
Ils affirment que le réalisateur italien a fait pression sur eux pour qu'ils jouent nus dans une scène où ils devaient apparaître en sous-vêtements.
Leur plainte a été rendue possible par la loi californienne de 2019, levant la prescription sur les crimes sexuels sur mineurs.

Ils sont entrés dans l’Histoire du cinéma en tournant dans Roméo et Juliette, une adaptation de la célèbre tragédie shakespearienne mise en scène par l’Italien Franco Zeffirelli pour la Paramount en 1968. Les acteurs Leonard Whiting et Olivia Hussey, âgés de 16 et 15 ans à l'époque, viennent de porter plainte contre le studio hollywoodien, l’accusant de les avoir exploités sexuellement alors qu’ils étaient encore mineurs en diffusant une scène qui dévoile leurs fesses et leurs poitrines nues.

Cette action en justice est rendue possible grâce une loi votée en 2019, suite à l’affaire Bill Cosby, qui a permis de lever pendant trois ans la prescription sur les crimes sexuels commis sur des mineurs. Elle est à l’origine de la plainte déposée en novembre contre l’acteur Warren Beatty, et d’une autre dévoilée la semaine dernière contre le chanteur du groupe Aerosmith Steven Tyler, tous les deux accusés de viol par des femmes alors mineures, en 1973. 

Le cas de Roméo et Juliette est particulier puisqu’il offre un regard inédit sur les coulisses d’un film qui a reçu à l’époque un accueil enthousiaste de la part de la critique et du public, avec 38,9 millions de dollars de recettes. Récompensé par deux Oscars dont celui des costumes, ironie du sort, il a également valu à ses deux jeunes vedettes le Golden Globe de la révélation masculine et féminine de l’année.

S’ils ne sont pas devenus des superstars, le succès du film leur a ouvert les portes d’une jolie carrière. Ex-enfant chanteur, Leonard Whiting s’est essentiellement consacré au théâtre. Olivia Hussey, elle, est devenue une "scream queen" en jouant dans le film d’horreur Black Christmas en 1974. Trois ans plus tard, elle a de nouveau tourné avec Franco Zeffirelli, incarnant la Vierge Marie dans la minisérie Jésus de Nazareth. Restés proches, les deux acteurs ont rejoué ensemble en 2015 dans le drame britannique Social Suicide.

"Filmés sans leur consentement"

Plus d’un demi-siècle après, les deux acteurs aujourd'hui septuagénaires disent avoir gardé un goût amer de l’expérience. Dans leur plainte, ils affirment que Franco Zeffirelli, décédé en 2019, aurait lourdement insisté pour qu'ils tournent nus dans une scène où ils devaient initialement apparaître dans des sous-vêtements de couleur chair, sans quoi "le film allait échouer". Tous les deux accusent également les producteurs du film "d'avoir été malhonnêtes et d'avoir filmé en secret des mineurs nus ou partiellement nus sans leur consentement, en violation des lois régulant l'indécence et l'exploitation sexuelle des mineurs".

Dans leur plainte, Leonard Whiting et Olivia Hussey affirment avoir souffert d'angoisses et de détresse émotionnelle pendant de longues années, un préjudice qui aurait perduré avec la sortie d’une nouvelle version du film en 1973. Ils réclament donc un dédommagement à hauteur de plusieurs centaines de millions de dollars. De son côté, la Paramount n'a pas encore commenté ces poursuites judiciaires.

Cette plainte a-t-elle des chances d’aboutir ? À Hollywood, le timing et les motivations des deux acteurs interrogent, trois ans après la mort de Franco Zeffirelli. Le magazine spécialisé Variety souligne qu’en 2018, Olivia Hussey avait défendu la scène incriminée dans ses colonnes. À l'époque, elle estimait que le cinéaste l'avait tournée de manière appropriée. "C'était nécessaire pour le film", avait-elle déclaré.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info