Après le corgi du jubilé, un nouvel émoji spécial vient couronner Charles III

Publié le 10 avril 2023 à 13h48

Source : JT 13h Semaine

Très présente sur les réseaux sociaux, la famille royale britannique s’est dotée d’un accessoire numérique adéquat sur Twitter.
Un émoji représentant la couronne de Saint Édouard, l’une de celles qui seront utilisées le 6 mai.
Le véritable objet est actuellement entre les mains d'experts pour se refaire une beauté.

Rétrograde et pas dans le coup, la famille royale ? Sur les réseaux sociaux, les Windsor tentent de dépoussiérer leur image en multipliant les contenus et les clins d’œil qui font parler. En juin dernier, Twitter avait craqué pour PJ le corgi, l’émoji spécialement créé pour le jubilé de platine d’Elizabeth II. Le chien préféré de la souveraine, qui portait une couronne violette - la couleur officielle du jubilé -, s’affichait alors derrière plusieurs hashtags ciblés. Une manière toute douce de rendre un peu plus viral un évènement qui n’avait pas vraiment besoin de ça pour être très commenté.

Les équipes numériques de la famille royale ont récidivé à l’occasion du couronnement de Charles III avec un choix d’émoji plus qu’évident, à savoir une couronne. Inspiré de celle de Saint Edouard, l’émoji est en ligne depuis ce dimanche 9 avril et accompagnera les hashtags relatifs au couronnement, au concert du couronnement ou encore à The Big Help Out, un appel à aider les communautés locales lancé pour le 8 mai.

Créée pour Charles II en 1661, la couronne de Saint Edouard est "la plus sacrée de toutes" et est traditionnellement utilisée pour les couronnements. Bijou inestimable, elle est composée d’or massif et sertie de multiples pierres semi-précieuses, dont des rubis, des améthystes et des saphirs. 

Exposée à la Tour de Londres, elle est depuis plusieurs semaines entre les mains de spécialistes chargés de lui refaire une beauté et de la redimensionner. Pour le jubilé de platine, un filtre spécial sur Instagram permettait aux Internautes de s’imaginer avec ce même modèle sur la tête. Mais rien qui permette vraiment de se mettre à la place des souverains britanniques. Car cet ultime symbole de la royauté pèse tout de même plus de deux kilos.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info