L’épouse du prince Charles, âgée de 75 ans, a été contrainte d’annuler ses prochains engagements après avoir été testée positive au Covid.
Quelques heures plus tôt, Buckingham n’avait évoqué qu’une "maladie saisonnière".

"Déçue", elle se repose mais "reste de bonne humeur". Camilla, 75 ans, restera au chaud dans son palais les prochains jours après avoir été testée positive au Covid lundi 13 février. "Avec regret, elle a par conséquent annulé tous ses engagements publics cette semaine et envoie ses sincères excuses à tous ceux qui devaient y assister", précise un communiqué de Buckingham relayé par les journalistes spécialistes de la royauté.

Charles III sur le terrain

Quelques heures plus tôt, les services de la reine consort avaient déjà annoncé qu’elle ne se rendrait pas à Birmingham et Telford ce mercredi en raison d’une "maladie saisonnière" qui a été identifiée par la suite comme étant le Covid. Camilla devait notamment célébrer le centenaire d’une école de danse classique à Edgbaston, puis aller à la rencontre de bénévoles dans une bibliothèque. Deux évènements que Buckingham espère pouvoir reprogrammer bientôt.

À trois mois du couronnement, l’agenda de Charles III devrait, lui, rester inchangé. D'après le site officiel de la famille royale britannique, le roi doit ce jeudi se rendre à Milton Keynes, qui a obtenu le statut de ville à l’occasion du jubilé de platine d’Elizabeth II l’an dernier. Le lendemain, c’est en solo qu’il organisera une réception à Buckingham en faveur de la biodiversité. Ce mardi, il fêtera la Saint-Valentin à l’isolement avec son épouse malade, mais triplement vaccinée. Et ce, pour la deuxième année de suite. Le 14 février 2022, Camilla avait déjà contracté le Covid. De quoi lui donner droit à une boîte de chocolats plus importante ?


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info