La confusion règne au Royaume-Uni autour du retour ou non sur la scène publique de la princesse Kate.
Hospitalisée en janvier, la femme de William est, depuis, en convalescence.
Mardi, un imbroglio autour de sa participation à une parade en juin a alimenté les doutes sur son état de santé.

Quel est l'état de santé de la princesse Kate ? Une question qui agite les Britanniques depuis plusieurs semaines. La princesse, hospitalisée en janvier dernier pour une "opération programmée" de l'abdomen, est en convalescence et absente de la vie publique du Royaume-Uni depuis près de deux mois. Un temps de repos qui doit se prolonger au moins jusqu'à Pâques. Mais des interrogations émergent quant à son retour prochain sur le devant de la scène. Et ce n'est pas la confusion autour de sa présence annoncée à un événement officiel en juin qui va dissiper les questions entourant l'épouse de l'héritier de la couronne britannique. 

Une photo et des théories du complot

La présence de Kate à l'une des parades de "Trooping the Colour", célébrant l'anniversaire officiel du roi, avait en effet été annoncée par le ministère de la Défense. Mais le palais de Kensington, à qui il revient de rendre public l'agenda de la princesse et du prince William, n'a pas confirmé cette information. Et ces derniers jours, la mention de la présence de Kate a été retirée de la page officielle de l'événement. De quoi alimenter les rumeurs autour de l'état de santé de l'épouse du prince William, d'autant que la semaine dernière, ce dernier avait renoncé au dernier moment à assister à une cérémonie en mémoire de son parrain, le roi Constantin de Grèce, pour "une raison personnelle". 

Un désistement inhabituel qui a alors nourri les réseaux sociaux d'allégations fantaisistes et d'inquiétudes réelles sur l'évolution de la guérison de Kate. D'autant qu'une photo, publiée lundi 4 mars par des médias américains, a alimenté les rumeurs. Le cliché montre la princesse, le visage dissimulé par des lunettes noires, sur le siège passager d'une voiture conduite par sa mère, à proximité du château de Windsor où elle vit avec le prince William et leurs trois enfants. Mais "il y a déjà des théories du complot qui disent que la photo a été trafiquée (...) au lieu de mettre un terme aux rumeurs, ce cliché - qui était clairement non autorisé - a généré encore plus de spéculations", explique à l'AFP Joe Little, rédacteur en chef de Majesty Magazine.

Le week-end dernier, Kensington palace avait tenté de calmer les esprits en s'adressant aux médias : "Nous avons clairement indiqué début janvier que la princesse de Galles prévoyait de se mettre en retrait de ses engagements publics jusqu'après Pâques, et cela n'a pas changé". Les rumeurs montrent toute la difficulté à garder confidentiels les problèmes de santé de la famille royale, comme ce fut le cas pendant le règne de la reine Elizabeth II. "C'est une question épineuse", souligne Joe Little, du fait de "l'immense intérêt public" sur le sujet.


A.B. avec AFP

Tout
TF1 Info