Ce jeudi, l'héritier de la couronne britannique a rendu visite à une association d'aide alimentaire
Il s'agit de sa première activité publique depuis l'annonce du cancer de sa femme.
Il avait auparavant suspendu tous ses engagements pour être auprès de la mère de ses trois enfants.

Les affaires reprennent pour le prince William. Ce jeudi, l'héritier de la couronne britannique a rendu visite à une association d'aide alimentaire. Il s'agit de sa première sortie officielle depuis l'annonce du cancer de son épouse Kate Middleton. Comme on peut le voir sur les vidéos partagées par les correspondants royaux, le prince de 41 ans est arrivé en milieu de journée chez Surplus for Supper, une association de redistribution de surplus alimentaires, située dans le Surrey, à l'ouest de Londres. 

Il était ensuite attendu dans un centre de jeunesse de la capitale britannique qui bénéficie régulièrement de livraisons de la part de l'association, rapporte l'AFP. Fondée en 2017, celle-ci redistribue quotidiennement plus de trois tonnes de nourriture et s'apprête à atteindre le seuil de l'équivalent de trois millions de repas sauvés du gâchis alimentaire, selon le palais de Kensington, qui insiste sur l'aspect environnemental du projet, l'une des priorités du prince William.

Kate a entamé une chimiothérapie préventive

Depuis l'annonce fin mars du cancer de la princesse de Galles, William avait été aperçu vendredi dernier à la tribune du match Aston Villa-Lille à Birmingham, en compagnie de son fils aîné George, 10 ans. Détendu et souriant, le prince, fervent supporter du club de Birmingham, avait arboré une écharpe aux couleurs de l'équipe, qui a remporté 2-1 le match de quart de finale aller de Ligue Europa Conférence.

La princesse Kate, très populaire épouse de l'héritier du trône, a révélé fin mars dans une vidéo être atteinte d'un cancer, sans en préciser la nature, et avoir entamé une chimiothérapie préventive, évoquant un "choc énorme". Fin mars, le couple et leurs enfants n'ont pas pris part au traditionnel service religieux de Pâques à la chapelle Saint-Georges, à l'ouest de Londres, qui avait lieu une semaine après cette annonce.

Le palais de Buckingham a également annoncé début février que le roi était atteint d'un cancer, décelé lors d'une opération de la prostate quelques jours plus tôt. Il suit lui aussi un traitement et continue de remplir certaines fonctions officielles ou d'honorer des rendez-vous en petit comité.


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info