Le roi et la reine d’Angleterre célèbrent ce mardi 9 avril leurs 19 ans d’union.
Des noces de cretonne auxquelles le couple trinquera en privé, après leurs activités habituelles.
Hasard du calendrier, le souverain s’est vu présenter ce jour l’un des objets les plus symboliques de son nouveau règne.

La cérémonie avait été reportée d’une journée pour permettre au prince de Galles de représenter sa mère aux funérailles de Jean-Paul II. Il y a tout juste 19 ans, le futur Charles III disait "I do" à Camilla Parker-Bowles. Le point d’orgue d’un amour secret de plus de trois décennies qui a donné des sueurs froides à Buckingham. Le 9 avril 2005, le couple se marie civilement à Windsor en présence de leurs enfants mais sans la reine Elizabeth II, qui sera néanmoins là pour la réception et les photos officielles.

Charles III découvre les premiers billets imprimés à son effigie en compagnie du gouverneur et de la trésorière en chef de la Banque d'Angleterre, Andrew Bailey et Sarah John, le 9 avril 2024 à Buckingham Palace.
Charles III découvre les premiers billets imprimés à son effigie en compagnie du gouverneur et de la trésorière en chef de la Banque d'Angleterre, Andrew Bailey et Sarah John, le 9 avril 2024 à Buckingham Palace. - Yui Mok / POOL / AFP

Plus amoureux que jamais, les septuagénaires sont montés sur le trône ensemble l’an dernier et font face, depuis deux mois, à la maladie de l’un d'eux. Soigné pour un cancer, Charles III limite ses apparitions publiques. S'il a salué la foule en se rendant à la messe de Pâques le 31 mars, il laisse le soin à son épouse de le représenter lors de déplacements officiels. C’est dans son palais londonien que le roi continue de travailler, enchaînant les rencontres immortalisées par un photographe. Ce mardi, il s’est entretenu avec le gouverneur et la trésorière en chef de la Banque d’Angleterre, qui n’étaient pas venus les mains vides.

Aucun cadeau pour fêter les mariés en ce jour spécial mais un objet d’une grande importance symbolique pour Charles III. Ce dernier a découvert avant tout le monde les premiers billets imprimés à son effigie. Des coupures de 5, 10, 20 et 50 pounds sorties en premier de l’imprimerie et qui resteront à l’abri à Buckingham. 

La mise en circulation de ces nouveaux billets, signe matériel du changement de souverain, a été fixée au 5 juin au Royaume-Uni. À la demande du palais, la Banque d’Angleterre s’engage à "minimiser l’impact environnemental et financier" de cette mise à jour. Jusque-là, c'est Elizabeth II qui était présente sur les billets. Ceux-ci "continueront d’avoir cours légal", précisait l’institution en février.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info