"Ça pourrait ouvrir une boîte de Pandore" : à Londres, le prince Harry charge à nouveau la famille royale

Publié le 29 mars 2023 à 13h12

Source : JT 20h Semaine

Le fils cadet du roi Charles III a assisté ce mardi à la deuxième journée du procès contre l'éditeur du "Daily Mail".
Il a déclaré que la famille royale lui avait caché des informations sur les écoutes téléphoniques menées par des tabloïds britanniques.
Il confirme aussi que Buckingham Palace l'a toujours dissuadé d'attaquer la presse en justice.

Il continue de régler ses comptes avec la famille royale britannique. Le prince Harry a accusé ses proches de lui avoir caché des informations sur les écoutes téléphoniques menées par des tabloïds britanniques, dans une déposition dévoilée ce mardi dans le cadre des poursuites judiciaires qu'il a engagées contre l'éditeur du Daily Mail. Le fils cadet du roi Charles III a assisté mardi pour la deuxième journée consécutive à une audience à la Haute-Cour de Londres dans le cadre d'un procès intenté par plusieurs célébrités contre Associated Newspaper (ANL), accusé d'avoir recueilli des informations de manière illégale.

Dans sa déposition de témoin signée le 24 février et que l'AFP a pu consulter, Harry évoque sa "relation difficile avec la presse" depuis la mort de sa mère Diana, mais explique que "pour un membre de l'institution, la politique était 'Never complain, never explain' (Ne jamais se plaindre, ne jamais s'expliquer)". Il indique que la famille royale l'a dissuadé d'attaquer la presse en justice car "ça pourrait ouvrir une boîte de Pandore". "Il ne fait aucun doute que l'institution (royale) m'a longtemps caché des informations sur le piratage téléphonique, et cela n'est apparu clairement que ces dernières années, lorsque j'ai déposé ma propre plainte."

Quand les célébrités contre-attaquent

Harry, qui ne se rend qu'exceptionnellement au Royaume-Uni, a effectué une visite surprise à Londres pour assister à l'audience lors de laquelle ANL tente de faire échouer les poursuites engagées par le fils du roi, mais aussi le chanteur Elton John ou encore l'actrice Liz Hurley. Les six plaignants accusent ANL d'avoir employé des détectives pour les mettre sur écoute. 

Le groupe a réfuté "totalement et sans ambiguïté ces diffamations grotesques" qui cherchent selon lui à "entraîner les titres du Mail dans le scandale des écoutes téléphoniques concernant des articles vieux de 30 ans". La presse tabloïd britannique avait été secouée il y a une dizaine d'années par plusieurs scandales d'écoutes illégales pratiquées dès le début des années 2000.

La venue d'Harry au Royaume-Uni intervient à un peu plus d'un mois du couronnement du roi, le 6 mai prochain. Exilés aux États-Unis après avoir quitté avec fracas la monarchie en 2020, Harry et son épouse Meghan ont été invités à la cérémonie, mais n'ont pas encore fait savoir publiquement s'ils honoreront l'invitation. Après un documentaire diffusé sur Netflix en décembre, Harry a publié début janvier ses mémoires controversés intitulés Le Suppléant, dans lesquels il détaille la rupture de ses relations avec son père et son frère William.


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info