"Rue des Allocs" : Nicolas de Tavernost, président de M6, répond à la maire d'Amiens qui réclame l'annulation de l'émission

Romain Cheyron
Publié le 17 novembre 2016 à 20h55
"Rue des Allocs" : Nicolas de Tavernost, président de M6, répond à la maire d'Amiens qui réclame l'annulation de l'émission

Source : Sipa

POLÉMIQUE - Ce jeudi 17 novembre, M6 diffuse les épisodes 3 et 4 de son programme polémique "Rue des Allocs : l'entraide au quotidien". Alors que Brigitte Fouré, la maire d'Amiens a demandé l'annulation de l'émission après le drame survenu sur le lieu de tournage, Nicolas de Tavernost, président de M6, lui a répondu...

"Rue des Allocs : l'entraide au quotidien" revient ce jeudi soir sur M6 avec deux nouveaux numéros, entâchés d'une grosse polémique. Le 3 novembre dernier, un incendie a tué un couple et ses deux enfants âgés de 4 ans et 18 mois, dans le quartier de Saint-Leu, lieu du tounage de l'émission. Brigitte Fouré, la maire d'Amiens, ne comprend pas le maintien du programme, comme elle l'a expliqué ce matin à La Médiasphère.

La rue des Allocs : la maire d'Amiens "choquée" par le maintien de la diffusionSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

"La chaîne a décidé de maintenir le programme en estimant qu’il n’y avait pas d’indécence. Je reste choquée parce que les Amiénois sont bouleversés par ce drame qui a été vécu il y a 15 jours à peine. J’aurais préféré que la chaîne reporte la diffusion de cette émission" a-t-elle assuré au journaliste Christophe Moulin. Malgré la polémique, M6 va donc diffuser les deux épisodes. Une décision expliquée par Nicolas de Tavernost, président de la chaîne, dans une lettre adressée à la maire.

Une pétition pour supprimer le programme

"Nous ne pensons pas que ce programme stigmatise qui que ce soit ou qu'il faille voir de l'indécence dans le fait d'évoquer la pauvreté à la télévision, pour autant que cela soit fait avec pudeur, ce qui est, je le crois, le cas de notre émission. M6, comme toutes les chaînes de télévision françaises, est soumise à une réglementation très lourde en matière de programmation. Une fois annoncée publiquement (3 semaines à l'avance), nous n'avons plus la possibilité de modifier notre grille de programmes" a-t-il écrit.

Une pétition a été lancée par la famille des victimes, grâce au site change.org, pour annuler la diffusion : "Par respect pour les victimes ainsi que pour les familles, M6 ne devrait pas maintenir la programmation de l'émission 'la rue des allocs' 2e partie. Et pourtant, la chaine la maintient." 1250 personnes ont pour le moment signé cette pétition.


Romain Cheyron

Tout
TF1 Info