L'écrivain Salman Rushdie poignardé à New York

Agression de Salman Rushdie : après son soutien à l'auteur, J.K. Rowling à son tour menacée

La rédaction de TF1info
Publié le 15 août 2022 à 10h00, mis à jour le 15 août 2022 à 10h09
JT Perso

Source : JT 20h WE

Une enquête a été ouverte au Royaume-Uni après des menaces visant l'autrice de la saga à succès "Harry Potter".
J.K. Rowling avait apporté son soutien à Salman Rushdie, victime d'une attaque au couteau, vendredi.
Sur Twitter, un internaute a ainsi affirmé à l'écrivaine : "Ne t'inquiète pas, tu es la prochaine".

C'est une menace prise au sérieux par les autorités. La police britannique a indiqué ce dimanche enquêter sur une menace présumée dont l'auteur de la saga Harry Potter, J. K. Rowling, dit avoir été la cible sur Twitter après l'attaque contre Salman Rushdie aux États-Unis.

L'autrice de la série de livres à succès avait réagi à l'agression au couteau dont a été victime, samedi, l'auteur des "Versets sataniques". Dans un tweet, elle s'est ainsi dite "écoeurée", ajoutant espérer son rétablissement. Un utilisateur, qui se présente sur son profil comme un étudiant et militant politique basé à Karachi au Pakistan, a alors répondu : "Ne t'inquiète pas, tu es la prochaine".

Des investigations sont en cours

Le tweet a ensuite été supprimé, mais J. K. Rowling a posté une capture d'écran, interpellant Twitter sur de possibles violations de ses règles. L'écrivaine a ensuite partagé son désarroi alors que Twitter a estimé que la publication menaçante n'enfreignait pas les règles du réseau social.

De leur côté, les autorités écossaises ont commencé à enquêter sur l'auteur du Tweet. "Nous avons reçu des informations sur une menace proférée en ligne et nos agents procèdent à des investigations", a indiqué une porte-parole de la police d'Écosse, où vit l'autrice.

Lire aussi

Cible d'une fatwa de l'Iran demandant son assassinat depuis 1989 et la publication de son ouvrage "Versets sataniques", Salman Rushdie allait prendre la parole dans un festival littéraire près de New-York aux États-Unis ce vendredi lors qu'il a été attaqué. Lors de cette conférence sur la liberté artistique, il a été poignardé une dizaine de fois au cou et à l'abdomen. L'assaillant présumé est Hadi Matar, 24 ans, un Américain d'origine libanaise.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info