"Harry et Meghan" : le documentaire qui fait trembler la couronne britannique

"Harry et Meghan" sur Netflix : ont-ils gardé le pire pour les trois derniers épisodes ?

par Rania HOBALLAH
Publié le 9 décembre 2022 à 12h45
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La diffusion sur Netflix de la première partie de la série documentaire sur Harry et Meghan a créé un tollé au Royaume-Uni.
Le couple s'en prend notamment aux tabloïds et à la famille royale.
Désormais, Buckingham et tout le pays retiennent leur souffle avant la diffusion des trois derniers épisodes, jeudi prochain.

"La semaine prochaine sera un poison". Alors que le Royaume-Uni est remonté après la diffusion de la première partie du documentaire Harry et Meghan sur Netflix, la presse anglaise s'attend au pire. Comme le souligne le Daily Mail, la famille royale retient son souffle avant la diffusion des trois derniers épisodes de la série, accusée de vouloir "faire tomber la monarchie". "C'est un assaut sournois et insidieux", contre la famille du duc de Sussex, se désole le quotidien. 

Il faut dire que le couple exilé aux États-Unis n'y va pas de main morte dans les trois premiers épisodes, où ils promettent de dire "la vérité". Ils racontent (une fois de plus), comment leur conte de fée a viré au cauchemar à cause de la monarchie et des tabloïds qui n'ont cessé de harceler l'ex-comédienne. Celle-ci est d'ailleurs ouvertement comparée à Diana, décédée, rappelons-le, dans un accident de voiture en 1997 alors qu'elle était pourchassée par des paparazzis. Le message ne pouvait pas être plus clair. 

Une suite encore plus incendiaire ?

"C’est honteux et lâche. Il y a beaucoup de gens qui sont heureux que feu la reine ne soit plus là pour le voir", confie une source au Daily Mail. "Ils sont même venus marquer le jubilé de Sa Majesté tout en étant de connivence avec les réalisateurs du documentaire, sans lui dire ce qu'ils faisaient", déplore la même source. Comme ils l'expliquent en préambule de leur série sur Netflix, les parents d'Archie et Lilibet avaient commencé à se filmer et à donner des interviews dès mars 2020, et jusqu'en août de cette année, soit quelques semaines seulement avant la mort de la reine.

Lire aussi

"Harry le méchant", balance The Sun, qui révèle de son côté que la famille royale est dans un état de "tristesse" après que Meghan a moqué la reine et accusé la monarchie de racisme. Car si les tabloïds en prennent pour leur grade dans la première partie, ils craignent à présent que la suite soit encore plus incendiaire pour la royauté. D'autant que le troisième épisode s'achève sur les préparatifs du mariage entre Meghan et Harry, à la veille de l'entrée officielle de la comédienne métisse dans la famille royale...


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info