Si l'Eurovision avait eu lieu, à quelle place se serait classé Tom Leeb ?

Rania Hoballah
Publié le 18 mai 2020 à 13h31
Tom Leeb devait représenter la France à l'Eurovision avec "Mon Alliée".

Tom Leeb devait représenter la France à l'Eurovision avec "Mon Alliée".

Source : Arno LAM - FTV

PAS DE BOL - D'après un classement officieux, si le concours de l'Eurovision n'avait pas été annulé pour cause de coronavirus, le représentant de la France à l'Eurovision serait arrivé en 20e position.

Pas de regret pour Tom Leeb. Si le chanteur de 31 ans avait participé à l'Eurovision, il n'aurait de toutes façons pas remporté le concours. C'est ce qui ressort du classement officieux publié par l'Organisation générale des amateurs de l'Eurovision (OGAE) qui a voté pour leur chanson préférée parmi celles dévoilées lors de la grande soirée intitulée "Eurovision : Europe Shine a Light. Diffusée en France sur France 2, le programme proposé par une quarantaine de chaînes dans le monde entier a permis de découvrir les 41 artistes qui auraient dû faire le déplacement à Rotterdam (Pays-Bas) où devait se tenir le concours annulé en raison du Covid-19.

Et si l'on en croit les fans, c'est la Lituanie, représentée par le groupe The Roop, qui serait arrivé à la première place avec le morceau "On Fire". Quant à Tom Leeb, qui devait défendre les couleurs de la France avec "Mon Alliée", il arrive à la 20e position, soit loin derrière Bilal Hassani qui s'était classé en 16e position l'an dernier avec "Mon Roi". 

A LIRE AUSSI

>> Le concours de l'Eurovision est annulé

>> Avec son refrain en anglais, Tom Leeb a "cassé les oreilles" de Franck Riester

>> Qui est Tom Leeb, le représentant de la France à l'Eurovision ?

Lire aussi

Pour mettre du baume au cœur des artistes qui devaient participer au célèbre concours de chant, les organisateurs de l'Eurovision ont fait savoir que les candidats pourraient se représenter l'an prochain, mais avec une nouvelle chanson. Si l'idée tente bien Tom Leeb, le jeune homme reste prudent, comme il l'a confié à "TV Mag". "J’aimerais beaucoup, mais cela dépend de plein de choses. On est tous encore en train de se relever de cette annulation. C’est dans un an, beaucoup de choses peuvent se passer d’ici là, que ce soit pour France Télévisions ou pour moi. (…) On verra, tout est possible". 


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info