À l'invitation de l'équipe de Joe Biden, Robert De Niro a pris la parole contre Donald Trump ce mardi, en marge de son procès à New York.
Une sortie à laquelle l'ancien président a réagi dans un post insultant sur son réseau Truth Social.

Donald Trump rend coup pour coup. Quelques heures après les déclarations fracassantes de Robert De Niro à son encontre devant les caméras de télévision, ce mardi à New York, l’ancien président s’est fendu d’un post assassin sur son réseau Truth Social.  "Je n’avais jamais réalisé à quel point l’ancien acteur Robert De Niro était petit, tant mentalement que physiquement", a-t-il écrit au sujet de la star de Taxi Driver qui a pris la parole à proximité du tribunal où il est jugé dans l’affaire Stormy Daniels.

"Aujourd’hui, De Niro, qui souffre d’un cas incurable de SYNDROME DE DÉRANGEMENT TRUMP, communément appelé TDS dans la communauté médicale, a été confronté à l’extérieur du palais de justice à une force bien plus grande que la gauche radicale : MAGA (Make America Great Again - ndlr)", poursuit-il.

Donald Trump fait référence à une poignée de ses partisans, venus invectiver Robert De Niro alors qu’il remontait dans sa voiture après avoir pris la parole devant les caméras de télévision. Un "happening" organisé par l’équipe de campagne de Joe Biden au moment où son rival républicain écoutait ses avocats plaider son acquittement à son procès pénal.

"Quand Trump s'est présenté en 2016, c'était comme une blague, un bouffon candidat à la présidentielle", a notamment déclaré l’acteur devant les caméras de télévision. "Mais nous avons oublié les leçons de l'histoire, qui nous montrent que d'autres clowns n'ont pas été pris au sérieux, jusqu'à ce qu'ils deviennent de féroces dictateurs".

Depuis plusieurs années, Robert de Niro profite de la moindre occasion pour dire tout le mal qu'il pense de Donald Trump. L'an dernier, il s'était lâché lors de la conférence de presse de Killers of The Flower Moon au Festival de Cannes. "Ce type est stupide. Mais il y a des gens qui pensent qu'il peut faire un bon boulot. Imaginez à quel point c'est fou", avait-il lancé à propos d'une éventuelle réélection de l'homme d'affaires. "Il faut le dégager !".

Mardi, il s’est exprimé entouré de Harry Dunn et Michael Fanone, deux agents de police blessés lors de l’attaque du Capitole le 6 janvier. "Nous avons une occasion unique de l'arrêter en votant contre lui, une fois pour toutes", a insisté l'acteur. "La seule manière de préserver nos libertés et de maintenir notre humanité est de voter pour Joe Biden", a-t-il ajouté à propos du président sortant pour lequel il a récemment tourné un nouveau clip de campagne.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info