SORTIE - 5 raisons d’aller voir l’exposition ‘Sculptures’ au Musée Picasso

Le service METRONEWS
Publié le 19 avril 2016 à 9h40
SORTIE - 5 raisons d’aller voir l’exposition ‘Sculptures’ au Musée Picasso

Jusqu’au 28 août 2016, les sculptures de Pablo Picasso sont exposées à Paris. Une rétrospective exceptionnelle pour un artiste non moins exceptionnel. Voici 5 raisons de découvrir ou redécouvrir cette œuvre multiple.

1. Parce qu’on ne connaît jamais assez Pablo
A l’instar de ses peintures, les sculptures de Picasso en disent long sur le parcours de l’artiste. Les 240 œuvres exposées à l’Hôtel Salé permettent non seulement d’étudier à la loupe les nombreuses techniques employées, mais également de se plonger dans 60 années de vie et de travail faites de rencontres amicales, artistiques et amoureuses.

2. Parce que c’est le plus important rassemblement de sculptures de Picasso depuis plus de 15 ans
Après la rétrospective organisée au Centre Pompidou en 2000 et celle qui s’est tenue au Museum of Modern Art de New-York de septembre 2015 à février 2016, cette exposition parisienne se distingue par son impressionnant catalogue et par son angle : la dimension multiple de l’œuvre de Picasso.

3. Parce que c’est l’occasion de voir des œuvres inédites en Europe
Si l’ensemble réuni constitue un événement à part entière, il prend une dimension exceptionnelle avec la présentation d’œuvres inédites telles que la série des six Verres d’Absinthe, réalisée en 1914, visible pour la première fois dans son intégralité en Europe.

4. Parce que c’est l’occasion de retourner au Musée Picasso de Paris
Après cinq années de travaux, l’Hôtel Salé qui abrite le musée national Picasso-Paris a rouvert en 2014. Cet écrin architectural, situé dans le quartier du Marais, est l’un des plus emblématiques hôtels particuliers construits au XVIIe siècle.

5. Parce que c’est une visite familiale et originale
Jusqu’en juin, au cours de leur visite, les enfants dès 6 ans peuvent s’improviser commissaire d’exposition et élaborer leur salle des chefs d’œuvre, pendant que les adultes parcourent les salles librement.
Et pendant les vacances de printemps (zone C), le musée organise également des visites-ateliers pour expérimenter les techniques utilisées par Picasso pour passer de la 2D à la 3D et ainsi faire prendre du volume aux dessins.


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info