Festival de Cannes 2022 : films, stars et paillettes sur la Croisette

Star du cinéma algérien, Ahmed Benaissa meurt avant la projection d'un film au Festival de Cannes

Jérôme Vermelin avec AFP
Publié le 22 mai 2022 à 7h38
Star du cinéma algérien, Ahmed Benaissa meurt avant la projection d'un film au Festival de Cannes

Source : AFP

Acteur et metteur scène, l’Algérien Ahmed Benaissa, est décédé ce vendredi à Cannes à l’âge de 78 ans.
Il a été foudroyé par un malaise avant la projection du film Goutte d’or.
La ministre de la Culture algérienne déplore la perte d’un"monument" de la culture de son pays.

Drame terrible sur la Croisette. L’acteur et metteur en scène algérien Ahmed Benaissa est mort ce vendredi juste avant la projection de Goutte d'or, le film de Clément Cogitore présenté à la Semaine de la critique et dans lequel il tient un second rôle aux côtés de Karim Leklou, l’une des stars de Bac Nord. "Foudroyé par un malaise", il sera rapatrié et inhumé en Algérie, indique l'agence officielle algérienne APS, citant son fils.

"Une empreinte indélébile"

Ahmed Benaissa était considéré comme une grande figure du théâtre et du cinéma algérien. Au cours d'une carrière de 50 ans, entamée en 1971, il avait joué dans plus de 120 films. Dans un message à la famille sur Facebook, la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a regretté la perte d'un "monument" de la culture algérienne qui laissera "une empreinte indélébile dans le monde du cinéma et du théâtre algérien".

Né en 1944 à Alger, Ahmed Benaïssa a collaboré avec de nombreux réalisateurs comme Merzak Allouache (Harragas) ou encore Rachid Bouchareb (Hors la loi). Ces dernières années, on a pu le voir dans Les Fantômes d’Ismael d’Arnaud Desplechin et Papicha de Mounia Meddour. Sur scène, il avait également mené de multiples projets à Alger et Oran et dirigé le théâtre régional de Sidi Bel Abbes pendant la période de la décennie noire, la guerre civile qu'a subi le pays entre 1992 et 2002.


Jérôme Vermelin avec AFP

Tout
TF1 Info