Stéphane Rotenberg : "Céline Dion continue parce que René le lui a demandé"

Judith Korber
Publié le 24 mai 2016 à 10h51
Stéphane Rotenberg : "Céline Dion continue parce que René le lui a demandé"
L'essentiel

INTERVIEW – Stéphane Rotenberg a interviewé Céline Dion à Las Vegas, un long entretien qui sera diffusé dans le cadre d'une émission spéciale programmée sur M6 mardi 24 avril à 20 h 55. L'animateur a été bouleversé par les confidences de la star sur la mort de son mari et manager René, en janvier dernier.

Avez-vous été surpris d'être choisi pour interviewer Céline Dion ?
Ce qui m'a surpris, c'est la soudaineté. Le patron de M6 m'a appelé un matin en me disant : 'Trois médias – canadien, américain et français – ont été sélectionnés pour interviewer Céline Dion. On a été choisi et c'est toi qui y vas.' J'avais peu de jours pour me préparer. M6 étant partenaire de son futur album et de sa tournée, ce choix était donc cohérent. Mais c'est vrai qu'en France quand on parle de Céline Dion, on pense davantage à Michel Drucker. D'ailleurs, je lui ai téléphoné avant de la voir.

Qu'est-ce que vous vous êtes dit ?
Michel Drucker a été bon camarade. Il m'a rassuré. Il m'a dit : 'Tu vas voir, elle est incroyablement naturelle. Tu peux poser toutes les questions. Elle ne se vexe pas.' C'est une Québécoise. Même si Céline Dion est une star mondiale, ce n'est pas une diva. Son staff ne verrouille pas du tout la communication.

"Elle tient mais on voit que c'est dur"


Justement, son équipe ne vous a posé aucune limite ? Il n'y avait aucun sujet tabou ?
Aucun, c'est incroyable cette liberté. Après, elle était libre de répondre ou pas.

Est-ce qu'elle a évité de répondre à certaines questions ?
Non, même les plus intimes. Mais on n’est jamais gêné parce qu'elle reste toujours digne. Au début de sa carrière, elle a dû cacher sa relation avec René. Ça a été très douloureux pour elle. Je crois que ce mensonge forcé pendant cinq ans fait qu'aujourd'hui, elle dit tout. Elle nous a ainsi confié des images d'archives familiales incroyables que nous allons montrer. Par exemple, les caméras sont entrées dans la salle d'accouchement quelques secondes après la naissance de ses jumeaux. On la voit également de retour chez elle, tirer son lait et nourrir ses enfants.

Comment l'avez-vous trouvée ?
Elle tient, mais on voit que c'est dur. Elle doit tenir pour les enfants. Elle est désormais père et mère et cette mission est supérieure à tout. Elle dit qu'à la maison, elle ne se pose pas de questions et elle ne craque pas. Mais elle a plus de difficultés sur scène. René était toujours là sur scène.

"René a préparé le terrain pour de nombreuses années"

Avez-vous été ému ?
Je la trouve attachante et bouleversante. Elle a beau être une immense star, elle a un rapport humain naturel. Face au deuil, on est tous à égalité. Elle est à la tête d'un empire artistique qu'il faut continuer à faire avancer. Elle continue parce que René le lui a demandé. Il a malheureusement eu le temps de voir venir et lui a laissé des instructions. Il a préparé le terrain pour de nombreuses années.

Même si vous êtes un animateur aguerri, est-ce que vous avez ressenti une forme de stress avant cette interview ?
Oui, parce que le sujet est délicat. Rencontrer Céline Dion m’a fait plus plaisir que stresser, mais il fallait avoir du tact et de la décence car j'étais face à quelqu'un en deuil. Elle voulait clore ce sujet avant de faire la promotion de son nouvel album. Elle nous a raconté les derniers moments de René. Ça a été très long et très douloureux. C'était bouleversant. Elle s'est posé les questions que tout le monde peut se poser à ce moment-là. C'est un sujet universel.

A LIRE AUSSI 
>> 
Céline Dion annonce la sortie d'Encore un soir", sa première chanson depuis la mort de René
>> PHOTOS – Céline Dion et René Angélil, une love story longue durée


Tout
TF1 Info