DENONCIATION – L’auteur britannique s’est insurgé contre le burkini, tout en blâmant les arrêtés d’interdictions mis en œuvre dans plusieurs communes françaises.

Chantre de la liberté d’expression historiquement opposé au fanatisme religieux, Salman Rushdie s’est prononcé ce matin au sujet du burkini, au micro de RTL. Durant l’émission "Laissez-vous tenter", l’auteur des Versets sataniques a expliqué à Yves Calvi : "Le burkini est un vêtement absurde. Je me suis toujours opposé à toute forme de couverture du corps féminin. Les femmes de ma famille ont toujours refusé ce signe de domination masculine. Ça n'est pas du tout pratiqué par la majorité des musulmans français, qui, au contraire, est très moderne dans ses modes de vie. C'est le fait de la partie la plus réactionnaire. Pour ça aussi, j'y suis opposé".

L’écrivain britannique né à Bombay, en Inde, a également blâmé les autorités françaises après l’intervention controversée de la police sur une plage de Nice. "Je ne crois pas à l'intervention de la loi : que la police demande à une femme de se dévêtir sur la plage, c'est surréaliste. D'habitude, ils font l'inverse. Mais je trouve que c'est une très bonne chose que le Conseil d'État se soit opposé aux arrêtés d'interdictions."

Salman Rushdie était venu présenter son onzième et nouveau roman, Deux ans, huit mois et vingt-huit jours, qui paraît ce mois-ci aux éditions Actes Sud.


Anne Donadini

Tout
TF1 Info